Pourquoi nous avons retiré un panneau publicitaire illégal

  • -

Pourquoi nous avons retiré un panneau publicitaire illégal

Tags : 

Alors que le règlement local de publicité intercommunal (RLPi) a été adopté par le conseil métropolitain le jeudi 30 Juin 2022, nous nous sommes mobilisé·es en retirant un panneau publicitaire de 4m par 3m situé à Vezin-le-Coquet pour le déposer devant Rennes Métropole où a eu lieu le vote.

Cette action a été menée pour protester autant contre le manque d’ambition du nouveau règlement que contre l’absence de moyens mis en œuvre par la métropole pour faire respecter les lois qui régissent l’implantation des panneaux publicitaires. Les panneaux publicitaires illégaux sont légions sur la métropole du fait du manque de connaissance des règlements et de moyens de contrôle déployés. Pour que le RLPi (ou le code de l’environnement) soit réellement impactant, il faut garantir sa mise en œuvre effective. Or de nombreux dispositifs sont actuellement en infraction sans que les autorités compétentes (Maires ou Préfet) n’agissent.

Le panneau a été déposé devant l’hôtel de Rennes Métropole pour mettre les élu.es face à leurs responsabilités, qui, avec ce nouveau règlement auraient pu faire des choix bien plus ambitieux. Entre autre : arrêter les contrats de mobiliers urbains publicitaires, proscrire les écrans numériques publicitaires (comme cela a été voté à Lyon), encadrer davantage l’éclairage des publicités, interdire l’éclairage de vitrines commerciales et des enseignes publicitaires lumineuses dès la fermeture des magasins ou encore restreindre davantage la taille des enseignes scellées au sol.

Lors de la concertation préalable sur le nouveau projet de RLPi fin 2021, ainsi que lors de l’enquête publique en mars-avril 2022, nous avions démontré dans nos contributions que la publicité incite à la surconsommation et prône un idéal de vie polluant, qu’elle favorise les grandes entreprises au détriment du commerce local, et qu’elle génère une pollution intrinsèque, surtout lorsqu’elle est lumineuse et/ou numérique. Ce constat est partagé par la Convention citoyenne pour le climat qui avait développé un axe ambitieux sur la régulation de la publicité dans l’espace public et sur nos écrans.

Ainsi, la métropole pourrait dédier le mobilier urbain à l’affichage public et associatif et en développant celui-ci. En effet, les espaces d’affichages publics dédiés à l’information sur les manifestations publiques, évènements associatifs, élections HLM, vie locale… favorisent la cohésion sociale et le dynamisme culturel du territoire.


Calendrier

<< Sep 2022 >>
lmmjvsd
29 30 31 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 1 2

Pétition contre l’agrandissement de l’aéroport de Rennes

Je signe la pétition contre l'agrandissement de l'aéroport de Rennes! Lancée le 3 février 2020.

Lettre d’information

Envie de suivre l'aventure Alternatiba Rennes ? Laissez-nous votre adresse e-mail !