Noël responsable : 6 alternatives pour réduire son impact

  • -

Noël responsable : 6 alternatives pour réduire son impact

Vous fêtez Noël 🎅 ? Au risque de casser la fameuse “magie des fêtes”, il faut rappeler que cette période à un impact très fort sur l’environnement, l’humain et la biodiversité… Des solutions concrètes existent pour réduire son empreinte : zéro déchet, manger engagé, seconde main, cadeaux éthiques… Nous avons recensé des alternatives durables, locales et écologiques à Rennes et ses alentours pour vous aider à passer le Noël le plus responsable possible (et tous les autres jours aussi !) 💚


Alternative #1 : offrir des cadeaux utiles et durables 🎁

Toute l’année, pour éviter les achats compulsifs, on peut avoir recours à la méthode BISOU. Mais à Noël il est difficile de passer à côté des cadeaux… Certains se décident à ne plus rien s’offrir ou, du moins, à réduire leur liste au Père Noël afin de privilégier l’utilité et la qualité. Pour faire le choix d’un Noël responsable on peut se référer à la “Pyramide du cadeau éthique”, selon laquelle l’achat neuf arrive vraiment (vraiment) en tout dernier :

Privilégier l’immatériel

Le vrai cadeau durable, c’est sûrement le cadeau qui n’a pas été produit… Et les possibilités sont infinies : on peut offrir de son temps ou bien ses compétences, mais également des expériences et des activités qui créeront du bien-être, des savoir-faire, des souvenirs…

Quelques alternatives à Rennes :

⚒️ COMME UN ETABLI : un atelier partagé qui propose des cours, des stages et des formations autour du bois, du textile, du métal…

🧘‍♂️ LE CHIEN TÊTE EN BAS : démocratiser le Yoga en rendant la pratique accessible à toutes les catégories socio-professionnelles.

🧱 EMPREINTE : pour faire la promotion de l’habitat écologique, l’association propose notamment des formations théoriques et pratiques sur chantier.

🥕 VERT LE JARDIN : formations, ateliers et stages autour du jardinage au naturel, le compostage, l’apiculture….

Et les étrennes, c’est aussi de l’immatériel

Si vous êtes plutôt du genre à signer un chèque pour les fêtes, là encore des alternatives existent. Offrir de la monnaie locale, ouvrir un compte d’épargne solidaire, ou bien encore faire un don à une association

Des initiatives à Rennes et en Bretagne :

💶 GALLÉCO : cette monnaie citoyenne renforce l’économie locale au travers d’un réseau d’entreprises qui privilégient des fournisseurs de proximité

💰 LES CIGALES DE BRETAGNE : contribuez à la mise en place d’une société plus solidaire en donnant du sens à votre épargne

🎁 DON À UNE ASSOCIATION DE RENNES : pour savoir à qui envoyer un don, découvrez la liste complète des initiatives du Village des Possibles 2022.

Donner ou surcycler des objets

Surcycler cela veut dire récupérer des matériaux ou des produits dont on n’a plus l’usage afin de les transformer en matériaux ou produits de qualité ou d’utilité supérieure. Vous pouvez surcycler vous-même des objets (voir le point au-dessus). Ou bien tout simplement donner en cadeau un livre que vous avez aimé, un objet dont vous ne vous servez plus…

À Rennes :

🌲 MEUBLEZ MAIN : du mobilier sur-mesure en bois de récupération (et aussi des ateliers pour apprendre à réaliser des pièces originales)

Acheter en seconde main

La seconde main permet de donner une deuxième vie à un article en lui trouvant un nouveau propriétaire. Cette forme d’économie circulaire participe à combattre la surconsommation, notamment la “fast fashion” quand on pense aux friperies.

Quelques alternatives à Rennes :

♻️ LA BELLE DÉCHETTE : la ressourcerie qui donne une seconde vie aux objets, meubles et matériaux, sensibilise au réemploi et à la préservation des ressources

🏄‍♀️ L’ÉQUIPIÈRE : une ressourcerie dédiée à l’équipement sportif et proposant des articles et du matériel de seconde main à petit prix

Faire soi-même et réparer

Créer ses cadeaux c’est tentant, mais comment faire lorsque l’on ne sait pas faire ? Si de nombreux ateliers créatifs existent (cf. plus haut), cela peut être aussi intéressant d’offrir un objet cassé ou abimé que l’on a réparé soi-même…

Des ateliers de réparation à Rennes :

🔧 REPAIR CAFÉ : des ateliers en collectifs dans lesquels vous êtes entourés par des bricoleurs bénévoles qui vous aide à débusquer la panne de vos objets.

🚲 LA RUSTINE DE BEAULIEU : un atelier de réparation de vélos, ouvert à tous et à prix libre et pour lequel il n’est pas besoin d’avoir de compétences particulières.

Acheter neuf, mais éthique !

Vous ne trouvez pas votre bonheur dans la liste ci-dessus et vous pensez à acheter neuf ? Vous pouvez encore réduire votre impact et passer un Noël responsable 😉 Prioriser vos achats vers des créateurs locaux, des matériaux nobles, des objets solidaires, des biens culturels, des démarches zéro déchet ou à faible émission

À Rennes et plus loin :

🌎 ARTISANS DU MONDE : une association qui se mobilise pour un commerce équitable au service des droits humains et de la planète.

📚 L’ÉTABLI DES MOTS : une librairie de quartier, indépendante et coopérative, ouverte à toutes et tous.

VOYAGE EN PATRIMOINE : l’association édite le magazine pour enfants et ados, “Dans le sillage des étoiles”, autour des richesses de notre planète.

☎️ TÉLÉCOOP : envie d’offrir un nouveau forfait ? Télécoop et le 1er opérateur télécom coopératif engagé dans la transition écologique et solidaire.


Alternative #2 : manger engagé 👩‍🍳👨‍🍳

C’est l’heure de passer à table ? L’alimentation représente elle aussi un enjeu global majeur en termes d’environnement. En effet, le quart des émissions de gaz à effet de serre en France provient de nos assiettes ! Là encore des alternatives sont possibles :

Acheter de saison, local et bio

Pour réduire son empreinte et faire du bien à sa santé/la planète on peut éviter le plus possible d’acheter des produits issus de l’agro-alimentaire. Ses modes de production, son usage intensif des énergies fossiles, son gaspillage de la ressource en eau, les traitements infligés aux animaux et aux cultures, la bétonnisation des sols… tout est contradictoire avec un Noël responsable.

À l’inverse, tout cela fait du bien à nos écosystèmes :

  • privilégier les circuits courts et la vente directe (en magasins de producteurs par exemple)
  • consommer des fruits et légumes de saison
  • préférer les aliments bio (avec ou sans label)…

Et si, entre le fromage et la bûche, le débat s’anime sur la bio, vous pouvez dès à présent affûter vos arguments grâce au Petit Guide pour vos amis biosceptiques.

Modifier son régime alimentaire

Vous aimez la viande ? Ce n’est pas grave ! S’il ne s’agit pas de devenir absolument végétarien, voire vegan, il est vraiment urgent de réduire drastiquement notre consommation de viande. Et nous avons encore des chiffres…

  • En 2016, selon la FAO (Food ad Agriculture Organisation), l’élevage, et en particulier la viande bovine et ses produits laitiers, étaient à l’origine de 14,5% des émissions de GES mondiales.
  • Pour Greenpeace, la production de viande et de produits laitiers serait la source de 63% de la déforestation de la forêt amazonienne et mobiliserait jusqu’à 75 % de la surface des terres agricoles dans le monde (chiffres 2017).

Manger moins et mieux de la viande permet donc de protéger la planète, mais aussi de lutter contre la faim dans le monde. Privilégier une viande blanche locale, issue d’un élevage paysan semble être un bon début 🙂

Réduire le gaspillage alimentaire

Qui dit Noël responsable dit barrage au gaspillage alimentaire. Chaque année en France, ce sont 10 millions de tonnes de nourriture qui sont jetés (source Ademe 2016). 33% le sont au stade de la consommation, dont 19% chez les particuliers… Quand on songe que la faim dans le monde a progressé en 2022, on se dit qu’il est possible de faire mieux, même à Noël :

  • Acheter et cuisiner les justes quantités
  • Demander un doggy bag au restaurant
  • Conserver le surplus d’aliments
  • Trier pour composter ce qui peut l’être

Choisir un restaurant labellisé

Vous dînez à l’extérieur pour le réveillon ? Il vous est possible de choisir un établissement labellisé Écotable ou bien encore Étoile Verte. Ces initiatives accompagnent la restauration dans sa transition écologique et permet une certaine forme de garantie de restauration durable pour les clients.

Des alternatives à Rennes :

🥦 LES AMAP D’ARMORIQUE : en achetant vos produits dans un Association pour le Maintien d’une Agriculture Paysanne, vous contribuez à développer une agriculture paysanne de qualité et un commerce équitable.

🍅 BREIZH’I POTES : l’association gère le supermarché coopératif et participatif Breizhicoop, dans lequel vous êtes à la fois propriétaire, acteur et client !

🍽️ LA BONNE ASSIETTE : l’association milite depuis 1994 pour une réduction de notre empreinte écologique en modifiant, notamment, nos modes alimentaires.

🥔 LE JARDIN DES MILLE PAS : support d’une réappropriation de l’alimentation et la reconnexion au vivant, le jardin propose aussi une vente directe de fruits et légumes.

🥕 LES COLS VERTS : cette micro-ferme urbaine pédagogique en maraichage bio permet de se reconnecter à l’environnement et au vivant.


Alternative #3 : penser zéro déchet 🗑

Le meilleur déchet c’est celui qu’on ne produit pas, non ? En 2018, la France a produit 342 millions de tonnes de déchets, soit 5,1 tonnes par habitant (source ADEME). Certes, la part produite par les ménages n’en représenterait que 9%, mais les coûts de la gestion de nos déchets explosent et les services publics nous incitent fortement à réduire le volume de nos poubelles.

Tour d’horizon des alternatives possibles pendant les fêtes :

Oublier le sapin

Tous les ans en janvier, c’est le grand retour des sapins sur nos trottoirs… Si le sapin naturel se défend mieux en termes d’empreinte écologique que le sapin en plastique (s’il est labellisé plante bleue ou sapin bio notamment et qu’il ne vient pas de loin…), son retraitement nécessite des dépenses d’eau et d’énergie qui pourraient être éviter.

Pour contourner le problème, on peut par exemple :

  • Décorer une des plantes de la maison
  • Acheter ou construire soi-même un sapin en matériaux recyclés (bois de palette, carton…)
  • Opter pour un poster à afficher

Vous préférez tout de même le sapin traditionnel ? 3 astuces à activer :

  • Préférer un sapin en pot qui pourra être replanté
  • Choisir un sac à sapin biodégradable
  • À Rennes, participer à l’opération Sapin Malin

Réutiliser sa déco

Une nouvelle déco chaque année au moment des fêtes, est-ce raisonnable ? Peut-être pas… Pour un Noël responsable, vous pouvez essayer de :

  • Réemployer vos guirlandes, vaisselle, décoration extérieure…
  • Utiliser des matériaux naturels et du jardin (pour la décoration de la table par exemple)
  • Fabriquer vous-même vos éléments de décoration

Quand même envie de changer de décor ? Pourquoi ne pas tout simplement vous faire prêter ou échanger vos décorations et vaisselle avec vos proches ?

Réduire les emballages

Le meilleur déchet c’est celui qu’on ne produit pas, non ? Pourtant, en France, c’est environ 20 000 tonnes de papiers-cadeaux qui sont gâchés chaque Noël. Et une partie d’entre elles ne peut pas être recyclée (source CITÉO). Ça fait cher les 5 secondes de suspens…

Et les sources de déchets ne se limitent pas aux cadeaux : emballages des achats neufs, des produits alimentaires, packaging à usage unique… chaque année, ce sont 10 millions de tonnes de déchets plastiques qui terminent leur course dans les océans (source Zero Waste France), alors on fait comment ?

  • On privilégie le durable pour emballer les cadeaux (furoshiki, boîtes…) et conserver nos aliments (beewrap, récipients en verre…)
  • On achète en vrac (aliments, produits ménagers, de beauté ou d’hygiène…) et on retourne au marché
  • On évite d’acheter neuf en ayant le réflexe de la seconde main

Composter ses biodéchets

À partir du 1er décembre 2024 le compostage des déchets alimentaires sera obligatoire pour tous les foyers (source Gouvernement). Alors qu’ils sont composés majoritairement d’eau et pourraient enrichir les micro-organismes de nos sols, 18 millions de tonnes de biodéchets sont produits par an en France, dont 70% sont incinérés ou enfouis… (source Rennes du Compost). Alors, à Noël on adopte le réflexe du compostage pour limiter l’enfouissement de déchets utiles 😉

Des alternatives à Rennes

🍚 PAKADUR : l’association milite pour la réduction des déchets par la mise en place de consignes sur le territoire rennais, avec notamment le projet “En boîte le plat”.

🐝 BOBEE & CIE : la boutique en ligne rennaise zéro déchet, proposant des accessoires durables et solidaires, pour la cuisine, la salle de bain et l’emballage de vos cadeaux.

👩‍🌾 RENNES DU COMPOST : Rennes du compost collecte à vélo les biodéchets des entreprises et les revalorise en compost 100% local.

🛒 BIOCOOP Scarabée : un réseau de magasins coopératifs proposant un large choix de produits en vrac, de fruits et légumes issus de l’agriculture biologique…

🗑️ ZERO WASTE RENNES : dans le cadre de la transition écologique globale et du respect des droits humains, l’association propose d’en finir avec le tout jetable…


Alternative #4 : passer à la mode responsable 💅

Vos invités vont arriver, il est grand temps de passer sur votre 31… Garde-robe, produits de beauté et d’hygiène, ici aussi vous pouvez réduire votre impact sur l’environnement. Voici quelques conseils pour être le plus beau en col roulé :

Refuser la fast fashion

Bienvenue dans un univers impitoyable ! Impact écologique colossal, conditions de travail et droits humains bafoués, obsolescence, pression sociale des standards… la fast fashion a tout faux.

L’empreinte carbone du secteur de la mode est estimée à 1,2 milliard de tonnes de CO2 et une paire de jeans peut parcourir jusqu’à 65 000 km avant d’arriver sur son lieu de vente ! (source Greenpeace). Plastique, pesticides, produits chimiques… l’impact environnemental est considérable. On estime que, chaque année, c’est l’équivalent de 50 milliards de bouteilles plastiques qui est rejeté dans les océans (source ADEME).

La justice sociale est également très durement entravée par l’industrie textile. Ce secteur emploie en effet 75 millions de personnes (dont 86% situés dans la région Asie-Pacifique) pour lesquelles les conditions de travail et les rémunérations sont sacrifiées (source Oxfam).

À notre échelle, il est possible de lutter contre ces états de fait en modifiant notre rapport à la mode :

  • Entretenir ses vêtements pour les garder en bon état plus longtemps :
    • Lavages peu fréquents à faible température, avec une lessive maison…
    • Les réparer et les retoucher
  • Avoir comme premier réflexe l’achat en seconde main (et en donnant ce que l’on ne souhaite plus porter)
  • Avant achat se demander si l’on en a vraiment besoin (méthode BISOU ;))
  • Acheter responsable :
    • En choisissant les bonnes matières : lin, chanvre, coton biologique…
    • En se fiant aux labels : Ecolabel européen, Ecocert Textile, Demeter, GOTS (Global Organic textile Standard) Label international, BioRé, Oeko – Tex Standard 100…

Faire soi-même ses produits et vêtements

Passez en mode DIY (Do It Yourself – Faites-le vous-même). De nombreux tutoriels, ateliers et sites Internet vous permettent d’acquérir des savoir-faire et de réaliser vous-même :

  • Vos vêtements, bijoux et accessoires
  • Vos produits de beauté (masques, maquillage, crème…)
  • Vos produits d’hygiène (shampoing, savon…)
  • Vos produits ménagers (vaisselle, sols, surfaces…)

Tout ceci en utilisant des matériaux recyclés et des produits plus respectueux de l’environnement (miel, huiles essentielles, vinaigre blanc, bicarbonate…)

Initiatives locales et nationales

🏷️ ÉTHIQUE SUR L’ÉTIQUETTE : ce collectif pluri-acteurs cherche à promouvoir l’émergence de nouveaux comportements économiques pour un meilleur respect des droits.

💍 CLAIRE & ALBANE : des bijoux artisanaux éco-responsables dans une démarche zéro déchet et d’upcylcing (cuir, papier…).

🧼 LA SAVONNERIE DES COQUELICOTS : des produits d’hygiène et de beauté fabriqués à Rennes, avec des produits issus uniquement de l’agriculture biologique.

👚 THE PLACE TO FRIP : découvrir de nouvelles friperies à Rennes, pour refaire votre garde-robe sans ruiner la planète ou vendre les vêtements que vous ne mettez plus.


Alternative #5 : gaspiller moins d’énergie💡

Crise de l’énergie, flambée des prix de l’électricité et du gaz, fin de l’”abondance”… s’il n’incombe pas qu’aux individus de réduire l’usage qu’ils font des ressources (limitées) de la planète, pour l’Agence Internationale de l’Énergie (IEA), le résidentiel représentait en 2019 tout de même 21 % de la part de la consommation finale d’énergie (source Wikipédia).

Il donc possible, et urgent, de mettre en place certaines actions :

Privilégier les mobilités douces

En 2019, en France, la moitié des émissions de CO2 de l’ensemble des transports provenait des voitures particulières. Cela représente 67,2 millions de tonnes rejetés dans l’atmosphère (source Ministère de la Transition Écologique). Si l’on ajoute à cela, les conditions de production et d’acheminement des carburants, l’émission de particules fines, bouchons interminables… il est urgent de réfléchir à des alternatives pour se rendre sur son lieu de réveillon :

  • Privilégier la marche à pied et le vélo
  • Utiliser les transports en commun (à Rennes et en Bretagne : Star et Breizh’go)
  • Penser au covoiturage si vous devez prendre un véhicule (En Bretagne : Ehop)
  • Éviter de prendre l’avion au maximum (pour comprendre pourquoi, lire le manifeste des Atterristes).

Limiter sa consommation

Ça clignote à l’extérieur, ça clignote à l’intérieur… c’est pas Versailles ici ! Plus sérieusement, la transition écologique passe également par la réduction de notre consommation d’énergies fossiles et d’électricité.

Dans une France où le nucléaire est roi et où nous réouvrons des centrales à charbon pour sécuriser nos approvisionnements, nous pouvons agir au quotidien pour réduire notre facture (et cela vaut à Noël aussi) :

  • Ne pas laisser ses appareils en veille
  • Réduire ou supprimer la “déco lumineuse”
  • Éteindre les lumières inutiles
  • Privilégier le mode économique des appareils ménagers
  • Cuisiner économe
  • Vérifier l’étiquette énergie de vos appareils
  • Réduire la température de chauffage des pièces
  • Choisir un fournisseur en énergie renouvelable
  • Pour plus d’informations, voir le Guide des écogestes de l’ADEME

À Rennes, en Bretagne et ailleurs

🚲 RAYON D’ACTION : représente les usagers cyclistes et piétons dans la métropole de Rennes, afin de favoriser les déplacements à bicyclette et à pied…

🚙 EHOP : l’association accompagne les changements de comportement en Bretagne et est en lien direct avec les covoitureur·se·s de l’information à la mise en relation.

☀️ ÉNERGIE DU PAYS DE RENNES : développer la transition énergétique en favorisant le développement du solaire photovoltaïque sur Rennes et sa région.

🔌 ALEC DU PAYS DE RENNES : l’agence locale de l’énergie et du climat du Pays de Rennes est une association dont les adhérents s’engagent sur un chemin de sobriété, d’efficacité énergétique et de développement des énergies renouvelables.

💡 ÉNERCOOP : fournisseur français d’électricité d’origine 100% renouvelable qui se démarque des autres fournisseurs par sa forme coopérative.

🤔 PAUMÉ.E.S DANS MA SOBRIÉTÉ : une plateforme en ligne, portée par MakeSens et Vert le Média, pour comprendre le concept de sobriété et s’engager.


Alternative #6 : être solidaire 🤜🤛

Chez Alternatiba Rennes ce qui nous anime c’est aussi bien la lutte contre le changement climatique que celle de la justice sociale. Pour nous, l’une ne peut aller sans l’autre. On dit souvent que Noël est une période à part, notamment parce qu’elle renforce pour certains des situations de précarité. De ce point de vue un Noël responsable c’est aussi un Noël solidaire.

On consomme au bon endroit

Consommer est un comportement individuel qui pèse sur le collectif. Choisir les enseignes dans lesquelles nous nous fournissons à un réel impact sur l’environnement, mais également sur l’économie locale et l’emploi.

  • Privilégier les produits paysans, les AMAP, les marchés, les magasins bio, les petits commerçants, les artisans et créateurs, les entreprises de l’économie sociale et solidaire… permet de donner du sens à nos achats et d’investir notre territoire.
  • À Rennes, on peut également acheter solidaire dans l’une des boutiques du réseau de commerçants solidaires Le Carillon”. Porté par l’association La Cloche, ce programme permet d’aider les personnes à la rue de 2 manières :
    • par le consommateur, qui, à l’image du “café suspendu” pré-paye des produits en attente
    • par le commerçant, qui s’engage à mettre à disposition un ensemble de services (recharger son téléphone, accéder aux toilettes, bénéficier du Wifi, garder des affaires etc.)

On donne

Si à Noël on reçoit beaucoup, on peut aussi décider de donner un peu :

  • Donner du temps en rejoignant, le temps d’une soirée ou à l’année, une association œuvrant en direction des personnes en difficultés (personnes âgées isolées, enfants en situation de précarité…).
  • Donner des objets (jouets, biens culturels, vêtements…) qui deviendront des cadeaux pour d’autres.
  • Et bien sûr, donner de l’argent, en faisant notamment un don à l’une des nombreuses initiatives dont nous parlons dans cet article.

On invite

Pour un soir, plusieurs jours ou à plus long terme, il est possible de devenir hébergeur solidaire. Si votre logement le rend permet vous pouvez ouvrir les portes de chez vous, le temps des fêtes, à des familles, des femmes seules avec ou sans enfants ou encore des mineurs isolés.

On prend de bonnes résolutions

Qui dit fêtes de fin d’année, dit janvier et ses bonnes résolutions… Quelles suite à donner à votre Noël responsable ? Entre adopter une ou plusieurs des bonnes pratiques décrites ci-dessus, devenir bénévole, ou bien encore s’engager dans une association de défense du climat… que choisirez-vous ?

Les alternatives rennaises

🔔 LA CLOCHE : l’association propose des actions simples pour changer de regard sur la vie à la rue, recréer du lien social et s’engager au quotidien.

🏠 UTOPIA 56 : cette association humanitaire vient en aide aux personnes exilées et à toute personne en détresse en France (et possède une antenne à Rennes).

🐶 GAMELLES PLEINES : l’association lutte contre l’exclusion sociale des personnes en situation de précarité en agissant pour le bien-être de leurs animaux de compagnie.

👌 ENTOURAGE : l’association à pour mission de créer du lien social avec les personnes isolées en précarité, notamment au travers du programme LinkedOut.


Pour aller plus loin

🏡 LA MAISON DE LA CONSOMMATION ET DE L’ENVIRONNEMENT : Association unique en France, la Maison de la Consommation et de l’Environnement est une maison au service des citoyen.nes, un lieu ressource à Rennes pour vivre et consommer autrement.

Rejoignez le mouvement !

Envie de participer aux actions d’Alternatiba et la promotion d’alternatives concrètes ?

Faire un don à Alternatiba Rennes : en 2023, pour continuer à relever les défis qui nous attendent et à voir fleurir les victoires citoyennes, nous avons besoin de conserver notre indépendance financière. Portez la voix de la justice climatique en faisant un don à notre association 🙂

👉 Devenir bénévole


Calendrier

<< Jan 2023 >>
lmmjvsd
26 27 28 29 30 31 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31 1 2 3 4 5

Pétition contre l’agrandissement de l’aéroport de Rennes

Je signe la pétition contre l'agrandissement de l'aéroport de Rennes! Lancée le 3 février 2020.

Lettre d’information

Envie de suivre l'aventure Alternatiba Rennes ? Laissez-nous votre adresse e-mail !