Bridor Dehors : victoire sur l’agrobusiness !

  • -

Bridor Dehors : victoire sur l’agrobusiness !

Tags : 

Image du rassemblement contre Bridor à Liffré
Lors de la journée de mobilisation contre Bridor en novembre 2022

Le groupe Le Duff renonce à son usine Bridor à Liffré

Louis Le Duff a annoncé le 30 mai renoncer à son projet d’usine Bridor à Liffré. L’homme d’affaire, propriétaire de la Brioche Dorée et de Del Arte, a jeté l’éponge devant l’importante mobilisation citoyenne s’opposant au projet porté par le collectif CoLERE, qui agrégeait de nombreuses organisations, parmi lesquelles Alternatiba Rennes et l’Alliance Ecologique et Sociale.

Une consommation effrénée d’espace, d’eau et d’énergie

Vingt-et-un hectares devaient être artificialisés, comprenant des zones agricoles mais aussi des espaces naturels et humides abritant pas moins de 27 espèces d’oiseaux protégées. La consommation d’eau potable de l’usine était estimée par Bridor à 200 000 mètres cubes par an [1]. Soit l’équivalent d’une ville de plus de 3000 habitants, alors même que des élu.e.s d’Ille-et-Vilaine ont récemment appelé à réduire la consommation d’eau individuelle pour éviter une pénurie d’eau potable [2]. Les marchandises, principalement destinées à l’export, auraient été acheminées par des camions et containers réfrigérés aux quatre coins du monde.

Exporter des viennoiseries surgelées en Asie et en Amérique

La finalité de l’usine était de devenir la plus grande usine du monde de viennoiseries surgelées. Pensée plus particulièrement pour alimenter les hôtels de luxe et les bâteaux de croisière.

Les produits Bridor, produits en masse, concurrencent notamment des boulangers locaux, nécessairement moins compétitifs. Les 500, puis 200 emplois annoncés par Bridor (mais pas promis), auraient remplacé l’activité d’autant d’artisans, plus proches des producteurs et des consommateurs. Le projet s’inscrivait donc dans une logique d’industrialisation et de délocalisation des chaînes de production alimentaire. Complétement à rebours de la logique de résilience et de sobriété que nous impose le dérèglement climatique.

En mars 2022, Alternatiba Rennes, au sein de Plus Jamais Ça ! avait une nouvelle fois fait part de ces arguments via une contribution à l’enquête publique de la commission d’enquête relative au projet Bridor à Liffré.

Victoire des militant.e.s et des citoyen.ne.s

Riverain.e.s et militant.e.s ont multiplié les actions depuis l’annonce du projet en 2017.

Recours administratifs, tractages dans les marchés et rassemblements sur le site à Liffré se sont succédés dans le but de faire annuler le permis de construire. Les rassemblements sur le site, auxquels Alternatiba Rennes a pris part, ont réuni jusqu’à plusieurs centaines de manifestant.e.s lors de journées festives combinant manifestations, activités ludiques et débats. Pour les militant.e.s et les citoyen.ne.s, le renoncement du groupe Le Duff est une victoire historique !

Rester vigilant.e.s

En effet, si ce projet voit pas le jour, le terrain reste constructible.
Dès l’annonce de Bridor de l’abandon de son projet, Guillaume Bégué, maire de Liffré, a précisé qu’il souhaitait toujours que des entreprises puissent s’installer sur le site (lire l’article sur le Télégramme).

Situé en tête de bassin versant, l’enjeu est fort de préserver cet espace naturel de tout projet d’artificialisation inutile, destructeur de terres et de biodiversité.

C’est ce que rappelait l’Alliance Écologique et Sociale dans son communiqué de presse du 20 juin :

“À Liffré, nous resterons vigilants à la vocation qui sera désormais donnée au site de Sévailles 2, dont l’artificialisation serait dans tous les cas dommageable. En Ille-et-Vilaine comme partout, l’urbanisation galopante des dernières décennies a fait perdre d’importantes surfaces à l’agriculture comme à la biodiversité. Désormais, il s’agit de faire avec les enveloppes déjà urbanisées et d’optimiser leur usage et leur capacité d’accueil.”

[1] https://www.liffre-cormier.fr/wp-content/uploads/2020/10/Presentation-Bridor-TR2-16.09.2020.pdf

[2] https://www.francebleu.fr/infos/enveironnment/secheresse-vers-une-penurie-en-eau-potable-pour-le-nord-de-l-ille-et-vilaine-1657208196


Calendrier

lun
mar
mer
jeu
ven
sam
dim
l
m
m
j
v
s
d
29
30
31
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
1
2
3

Pétition contre l’agrandissement de l’aéroport de Rennes

Je signe la pétition contre l'agrandissement de l'aéroport de Rennes! Lancée le 3 février 2020.

Lettre d’information

Envie de suivre l'aventure Alternatiba Rennes ? Laissez-nous votre adresse e-mail !