Projection-débat du film Goliath à l’Arvor [Reportée]

  • -

Projection-débat du film Goliath à l’Arvor [Reportée]

Tags : 

Suite à une indisponibilité de notre invité, nous sommes contraint·es de reporter l’événement. Nous vous tiendrons au courant quand une nouvelle date sera fixée !

Alternatiba Rennes, en partenariat avec le cinéma Arvor et Parenthèse cinéma, organise une projection-débat du film Goliath à l’Arvor le vendredi 29 avril à 20h15. La projection sera suivie d’un échange avec un·e invité·e de l’équipe de réalisation (nom à venir).

Goliath, film réalisé par Frédéric Tellier et co-scénarisé avec Simon Moutaïrou, raconte le combat d’un avocat en droit environnemental (Gilles Lellouche) et d’une militante et ouvrière (Emmanuelle Bercot) contre le pouvoir des lobbies pro-pesticides incarnés par un jeune lobbyiste brillant (Pierre Niney).

Pour voir la bande-annonce du film 👉https://youtu.be/I3gZ6Iz6yQI
La billetterie n’est pas encore disponible.


  • -

Pour une réglementation plus rigoureuse de la publicité dans l’espace public

Tags : 

Du 16 mars au 14 avril 2022, Rennes Métropole a mené une enquête publique sur l’élaboration de son RLPi (Règlement Local de Publicité intercommunal). Cette enquête suit la consultation publique durant laquelle nous avions démontré par notre contribution que la publicité incite à la surconsommation et prône un idéal de vie polluant, qu’elle favorise les grandes entreprises au détriment du commerce local, et qu’elle génère une pollution intrinsèque, surtout lorsqu’elle est lumineuse et/ou numérique.

Pour cette nouvelle enquête publique, nous avons rédigé une contribution qui est une réponse directe aux lacunes du projet proposé par Rennes Métropole. Nous considérons que ce projet propose certes des avancées sur certains points mais qu’il manque largement d’ambition pour limiter de façon drastique la publicité et préserver les citoyens des injonctions à consommer toujours plus.

Ainsi nous demandons à ce que le nouveau RLPi oblige à :

  • Arrêter les contrats de mobiliers urbains publicitaires
  • Proscrire les écrans numériques publicitaires
  • Encadrer l’éclairage des panneaux publicitaires scellés au sol ou sur façade
  • Interdire l’éclairage de vitrines commerciales et des enseignes publicitaires lumineuses dès la fermeture des magasins
  • Restreindre davantage la taille des enseignes scellées au sol
  • Interdire ou restreindre la taille des bâches permanentes et les bâches de chantier
  • Dédier le mobilier urbain à l’affichage public et associatif

Par ailleurs, pour que le RLPi soit réellement impactant, nous demandons à la métropole de garantir son respect, notamment dans les communes périphériques où les publicités illégales sont légions.

Vous pouvez consulter notre contribution complète ci-dessous.


  • -

Contribution de Plus Jamais Ça à l’enquête publique sur le projet d’implantation d’une usine Bridor à Liffré

Le projet Bridor 3 à Liffré, c’est la construction, sur une zone agricole aujourd’hui préservée, d’une unité de fabrication de 650 tonnes/jour de viennoiseries et pains surgelé·es, ne répondant à aucun besoin local, ni pour l’agriculture (matières premières importées en dehors de la Bretagne), ni pour l’alimentation (production destinée à l’exportation), mais dont l’impact environnemental et social s’annonce d’ores et déjà catastrophique. En particulier, cette installation inutile pomperait les ressources en eau potable de tout un bassin de vie.

Une enquête publique sur le projet est actuellement en cours. Elle pourrait conduire à la délivrance d’un permis de construire et d’une autorisation environnementale. Le collectif Plus Jamais Ça, constitué de plusieurs structures dont Alternatiba Rennes, ont transmis un contribution que vous pouvez retrouver ici.

Nous dénonçons notamment :

  • l’artificialisation de 21ha de terres bocagères dont 17ha imperméabilisées et au moins 1ha de zones humides
  • la consommation d’un volume d’eau potable (200 000m²/an) disproportionné par rapport aux réserves et besoins du territoire
  • le favoritisme dont bénéficie le groupe BRIDOR pour la mise en place de son projet écocidaire
  • les mensonges du groupe BRIDOR sur les bénéfices en terme d’emploi et d’économie sur le territoire
  • un projet à rebours d’un développement économique et social local

Vous pouvez vous aussi contribuer à cette enquête publique ! Rendez-vous simplement sur ce site et faites savoir votre indignation !

Pour signer la pétition du collectif local COLERE (qui s’est constitué pour lutter contre ce projet), cliquez ici.


  • -

Présentation-débat sur la place du nucléaire dans la lutte contre le changement climatique

Tags : 

Autonomie énergétique, indépendance vis à vis des énergies fossiles, risques d’accidents, stockage des déchets nucléaires, matériaux nécessaires à la construction, coûts… Le débat autour des énergies est complexe car de multiples facteurs rentrent en considération dans leur évaluation.

Afin d’y voir un peu plus clair, Greenpeace France, en partenariat avec Alternatiba Rennes et Attac Rennes, propose une présentation suivie d’un débat autour de la production d’énergies et de son impact sur l’environnement. Il sera abordé en particulier la question de la place du nucléaire dans la lutte contre le changement climatique.

Pour cet événement, destiné aux groupes militants locaux, nous vous donnons rendez-vous le 23 avril de 18h à 20h à la Maison Internationale de Rennes (7 Quai Chateaubriand) pour discuter ensemble de ce sujet au combien d’actualité !


  • -

Vélorution printanière : fêtons les mobilités durables le 24 mars

Tags : 

Toutes et tous ensemble, sympathisant.es, usager.ères des mobilités actives et durables, utilisateurs.rices du train ou de la trottinette, à pied ou à roulette, nous devons faire masse et amener nos élus à revenir sur des années de politique d’aménagement et de déplacements centrées sur la voiture ! Et pas demain, tout de suite ! Nous ne voulons pas une politique des petits pas mais bien une rupture réelle avec cet ancien model.

Retrouvons nous donc le 24 mars à partir de 16h30 au café Citron (52 rue d’Antrain, 35000 Rennes) pour un moment convivial autour du vélo avec la possibilité de réaliser des réparations légères suivi d’une Vélorution jusqu’au siège de la Métropole rennaise.

Programme détaillé :
Dès 16h30, atelier réparation de vélo au CITRON-Café Vélo.
À 17h30, un premier convoi partira de Saint Grégoire (sur le canal au niveau de la Saudraie) pour protester contre le projet de pont routier. Ce groupe rejoindra le reste du cortège au CITRON-Café Vélo.
Puis à 18h30 départ en fanfare du CITRON-Café Vélo en direction des locaux de Rennes métropole pour rappeler à la métropole ses engagements en terme de mobilités durables.

Hasta la bicicleta siempre !


  • -

Marche Look Up à Rennes le 12 mars

Tags : 

En janvier 2022, le film Don’t Look Up dressait un parallèle évident et glaçant avec le dérèglement climatique et ses conséquences catastrophiques sur nos vies. Il a ainsi permis de remettre dans le débat public plusieurs enjeux majeurs : l’urgence climatique est désormais indéniable ; mais au lieu de regarder la vérité en face et de prendre leurs responsabilités, les dirigeants politiques et les multinationales détournent délibérément le regard voire sabotent tout espoir d’un avenir juste et soutenable. À deux mois de l’élection présidentielle, alors que nos vies sont en jeu, ils préfèrent fermer leurs yeux. Nous pouvons agir. Nous devons leur rappeler l’ordre des priorités et faire de 2022 l’année où la France a enfin pris le chemin d’un avenir juste et soutenable pour toutes et tous. Nous n’attendrons pas 5 ans de plus. Nous pouvons changer nos vies maintenant. Nous pouvons bâtir un avenir juste et soutenable pour toutes et tous. Nous pouvons faire payer les responsables.

👉 Le samedi 12 mars, rendez vous à 11h Mail François Mitterrand à Rennes pour la marche Look Up de Rennes.

Tu veux t’impliquer dans l’organisation ou ton collectif veut prendre part à la mobilisation? Envoie nous un mail à rennes@alternatiba.eu

➡ Des marches ont lieu partout en France. Plus d’infos ici : https://marcheclimat.fr/12mars/


  • -

Un manque flagrant de transparence autour de l’urbanisation de Rennes Métropole : bilan de la consultation sur la Modification n°1 du PLUi

Tags : 

Miniature article sur modification n°1 de PLUi

Du 5 mai au 15 octobre dernier, Rennes Métropole a mené une concertation publique obligatoire dans le cadre de la « modification n°1 » de son PLUi (Plan Local d’Urbanisme Intercommunal). La Métropole en a tiré le bilan à l’occasion de son bureau métropolitain du 13 janvier.

Plus de 650 citoyen·ne·s ont participé à cette concertation, et une bonne part des remarques formulées porte sur l’artificialisation des sols, thématique qui était d’ailleurs le sujet central de notre propre contribution à cette démarche.

Dans son bilan, la Métropole reconnaît que « de nombreuses expressions sont favorables à la limitation de la consommation de l’espace, et critiquent les projets d’ouverture à l’urbanisation tout en demandant un renforcement du renouvellement urbain. Parallèlement, on recense également des oppositions à la densification des tissus déjà urbanisés, et des questionnements sur la maîtrise de la croissance démographique et sa répartition avec les territoires voisins » (on notera que, contrairement à ce que le document sous-entend, le renforcement du renouvellement urbain et la diminution de la densification ne sont pas forcément contradictoire). Dans la décision du bureau, les élus justifient l’urbanisation par le développement de la métropole mais affirment que « certaines ouvertures à l’urbanisation initialement envisagées ne sont finalement pas intégrées dans cette modification du PLUi, des efforts supplémentaires de réduction de la consommation de l’espace étant recherchés dans la perspective de l’objectif Zéro Artificialisation Nette à l’horizon 2050 ».

Les documents fournis présentent toutefois un manque flagrant de transparence et de lisibilité : il n’est toujours pas aisé de comprendre quel secteur sont prévus pour être rendus constructibles, et pour quel périmètre. Ce n’est qu’en fouillant dans les 60 pages du bilan que nous avons compris que les ouvertures à l’urbanisation seront limitées à 68,83 ha (7% des zones 2AU identifiées dans le PLUi) alors qu’il avait été envisagé initialement l’ouverture à l’urbanisation de 122 ha (chiffre qui n’était jusqu’alors pas explicite, nous l’avions estimé à environ 100 ha au début de la concertation). La Métropole a pourtant largement les moyens de réaliser des documents lisibles et accessibles pour les citoyen·ne·s non spécialistes. Cela témoigne d’une volonté des élu·e·s de fausser le débat démocratique en le rendant inaccessible pour bon nombre de personnes.

Malgré ces difficultés d’accès, les contributions citoyennes semblent avoir incitées les élus à reculer en partie sur l’urbanisation, à moins que ce renoncement ai été prévu d’avance. L’enquête publique, qui doit suivre la consultation, est pour l’instant annoncée pour le premier trimestre 2022 : à cette occasion il est indispensable que nous nous mobilisions afin d’empêcher la destruction des terres naturelles et nourricières de nos territoires. À Alternatiba, nous ne manquerons pas d’organiser des actions en ce sens, restez informé·e·s !


  • -

Contre la fast fashion, on a besoin de tes talents !

Tags : 

    L’impact de la fast fashion sur l’environnement et la vie des populations à travers le monde est bien visible. Surproduction, surconsommation, exploitation des travailleur.euses…un vrai désastre!     Dans le cadre d’une action publique début juin pour dénoncer les conséquences de cette industrie ainsi que le greenwashing honteux auquel se prêtent certaines marques, Alternatiba Rennes a besoin de tes talents ! Poésie, théatre, peinture, danse…tout est possible!     Alors si tu veux te mobiliser contre ce secteur mortifère, envoie nous un petit mail à rennes@alternatiba.eu


  • -

Plus de 100 affiches décrochées pour protester contre la surconsommation de masse

Tags : 

Action anti-pub du 28/01/22

Le 28 janvier dernier, avec Extinction Rebellion Rennes, nous avons décroché plus de 100 affiches publicitaires à travers Rennes. Par cette action, réalisée pendant les soldes, nous voulions dénoncer la consommation de masse induite par ces affichages qui nous sont imposés. L’espace public ne doit pas servir à perpétuer un modèle destructeur pour le climat et porteur d’inégalités sociales mais à diffuser des messages qui servent l’intérêt commun !

L’action a également permis de dénoncer le projet d’usine Bridor à Liffré où 21 Ha de terres bocagères, de prairies, de zones humides, pourraient être coulées sous du bitume !

L’action a été relayée par plusieurs médias dont voici les articles :

Nous avons reçu de nombreux soutiens suite à cette action, preuve qu’elle est porteuse de sens. N’hésitez pas à nous contacter si vous aussi, vous voulez agir pour la justice climatique et sociale !


  • -

Le Village des Possibles 2022 a besoin de vous!

Tu as entendu parler du Village des Possibles? Tu souhaites en savoir plus ? Tu as envie de prendre part à l’organisation d’un projet festif et engagé ? De rencontrer de nouvelles personnes et de te rendre utile pour faire changer les choses, le tout dans une ambiance conviviale ?
Viens à la rencontre de l’équipe d’organisation à partir de 18h30 le 23/02 à la MCE !
Cette soirée sera l’occasion de se rencontrer, d’en apprendre davantage sur l’événement et la manière de t’investir dans l’organisation !

▶️ Le Village des Possibles c’est quoi ?
Le Village des Possibles c’est chaque année dans le cadre de la Fete des Possibles nationale des associations, des collectifs et tout plein d’acteurs.rices de la transition qui se retrouvent en septembre pour présenter leur projet pendant une après midi avec en parallèle une programmation diverse de musique, de conférences et d’ateliers en tout genre!


Calendrier

<< Sep 2022 >>
lmmjvsd
29 30 31 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 1 2

Pétition contre l’agrandissement de l’aéroport de Rennes

Je signe la pétition contre l'agrandissement de l'aéroport de Rennes! Lancée le 3 février 2020.

Lettre d’information

Envie de suivre l'aventure Alternatiba Rennes ? Laissez-nous votre adresse e-mail !