Le Week-end des Possibles fait le plein à Rennes

  • 0

Le Week-end des Possibles fait le plein à Rennes

Tags : 

Pour sa 5ème édition, le Village des Possibles a accueilli plusieurs milliers de Rennais venus sur le Mail François Mitterrand pour rencontrer plus de 80 organisations, producteurs locaux et autres artisans. L’occasion pour le public de mieux connaître les associations et les initiatives locales qui contribuent à construire une société plus solidaire, plus équitable et plus respectueuse de la planète. 

En parallèle des stands des associations, plusieurs animations ont eu lieu durant ces deux jours : conférences, témoignages, débats, concerts, yoga, initiation à la danse… Parmi les sujets abordés : ruralité, crise climatique, crise démocratique, violences sexistes…  Un Week-end qui s’est clôturé dimanche par un Brunch des Possibles sous la forme d’un marché de productrices et producteurs locaux proposant une restauration vegan ou végétarienne à partir de produits bio.

Nous retiendrons de ce week-end une belle mobilisation des rennais.es, sous un beau soleil. Les stands ont fait le plein permettant ainsi aux associations de faire entendre leur voix et faire parler de leurs projets. Ces échanges ont encouragé certains visiteurs de s’impliquer un peu plus en faisant un don, voire même en devenant bénévoles.

Les conférences et autres rendez-vous collectifs ont également mis la lumière sur des sujets remarqués. « Le procès de l’industrie agroalimentaire » a notamment marqué les esprits sur un thème qui nous concerne tous et touche notre territoire : la ruralité et la question des pesticides. Un sujet très présent dans les débats. 

Plus que jamais, le Village des Possibles, devenu Week-end des Possibles pour l’occasion, a permis de faire connaître les solutions citoyennes et locales à de multiples défis. Merci à tous les participants, associations, initiatives et bénévoles qui ont répondu présents ! Nous vous donnons rendez-vous l’année prochaine. En attendant continuez à suivre nos actualités ! 

Notre prise de parole

Après deux années perturbées par la crise sanitaire, une annulation en 2020 et un format réduit en 2021, nous sommes de retour pour fêter ensemble toutes et tous les nombreuses alternatives locales ! Chaque structure présente aujourd’hui nous montre que la société que nous désirons est possible et se construit déjà. Une société de justice sociale, d’égalité en droit et en fait, de respect de la biodiversité et du vivant où la démocratie est bien réelle et le profit n’est plus la boussole qu’on nous impose. Pour cette cinquième édition, nous avons réuni 90 associations, collectifs, artisanes et artisans, bravo à nous ! Avant de laisser place à la fête, nous aimerions faire quelques remerciements : – à la Ville de Rennes pour son accompagnement tout au long de l’organisation, pour le prêt de matériel et la subvention. Sans tout cela nous ne pourrions pas vous proposer un événement de cette ampleur ! – à Biocoop pour le don de produits et à Food Not Bombs pour la transformation, iels nous prouvent encore une fois qu’on peut faire des belles choses avec de la récup ! – à la valeureuse équipe d’organisation bénévole qui œuvre depuis des mois à la préparation de ce weekend – aux bénévoles présent.es qui depuis ce matin et jusqu’à demain soir seront sur le pied de guerre pour faire en sorte que tout se déroule bien – et bien sûr à toutes les structures qui sont là aujourd’hui pour vous présenter leurs actions et vous montrer comment chaque jours iels œuvrent sur le territoire rennais et partout ailleurs à la création d’un monde plus juste, plus soutenable et plus solidaire. A la fin de ce weekend, on espère que la plupart d’entre vous auront trouvé une cause dans laquelle s’engager (avec autant de monde présent, il y a forcément quelque chose qui vous correspond) car il y a tant à faire et urgence à s’y mettre ! Bon weekend des possibles à toutes et tous ! Et vous pouvez déjà nous rejoindre pour organiser la prochaine édition!

La revue de presse


  • -

Les concerts du Weekend des Possibles

Le Weekend des Possibles, en plus de fêter les alternatives, c’est aussi faire la fête tous.tes ensemble !

Le 1er octobre

A partir de 19h le Village des Possibles se transforme en soirée conviviale, musicale, culinaire et festive avec plusieurs concerts.

Dans l’après midi sur le Village, les Zazous !

Les ZaZous sont à la fois une chanson de geste décalée et un hymne désaccordé à la fraternité retrouvée… leurs musiques ont des couleurs de Bosnie, de Lusitanie, de Colombie, de Martinique ou de Cuba…. leurs chansons sans parole parlent d’Amour et de Jalousie, de Sevdah et de Boogaloo…et de Mon Oncle… Avec tambours et trompettes, sans chi-chi mais avec tralala…et toc.

De 20h à 20h45 sur la grande scène, Batucada Bloco Loco

En première partie de soirée retrouve la batucada Bloco Loco qui nous vient tout droit de Langouët !

Bloco Loco c’est quoi? C’est qui? C’est un groupe de percussions brésiliennes appelé aussi Batucada

De 21h30 à 22h30 sur la grande scène, Bleu shinobi

De la rencontre de deux univers incarnés par Zaïa et Paolig est né ce projet pop lo-fi ensoleillée. À l’instar des 60’s avec les Beatles et les Beach Boys, ou plus récemment Pearl and the Oysters, la jeune équipe de shinobis propose une musique délicate, insouciante et colorée.

Le 2 octobre

De 14h à 16h sur la grande scène un bal folk avec les Zéclectiques acoustiques

Les Zéclectiques Acoustiques est un collectif tous Z’azimuts de muZiciens à géométrie variable, qui se rassemble autour d’un répertoire folk à danser !

https://www.facebook.com/ZeclectiquesAcoustiques/videos/1394758557401288


  • -

Voyager sans l’avion et sans voiture : partage d’expérience

Tags : 

En cette période estivale plus que jamais nous avons soif de voyages, de découvertes et de dépaysement ! La voiture, l’avion… sont souvent les moyens de transports les plus évidents mais ils sont aussi les plus gourmands en CO2. Cet été, nous vous proposons des témoignages de voyages via des modes de transport plus respectueux de l’environnement. Ainsi, nous avons favorisé le train, le vélo et le voyage à pied.

Les avantages de prendre des vacances à terre et non dans l’air sont nombreux et pourtant une minorité peut se le permettre : coût rédhibitoire, manque d’infrastructures, horaires compliqués…il est grand temps de changer tout ça ! C’est pour cela que chez Alternatiba Rennes, nous préconisons :

  • La taxation du kérosène : Si la France décide de taxer le kérosène de ses vols intérieurs (20% du trafic aérien national), elle pourrait récupérer près de 310 millions d’euros par an, et jusqu’à 3 milliards si elle taxait également les vols à l’arrivée et au départ dans ses aéroports.
  • La diminution des vols intérieurs (surtout s’il y a une alternative en train) : Le transport aérien est le mode de transport le plus émetteur de gaz à effet de serre par personne et kilomètre parcouru. Ses impacts dépassent le seul CO2 puisque ses trainées de condensation et les oxydes d’azote qu’il génère réchauffent aussi l’atmosphère. Si le transport aérien était un pays, il serait classé 21e en terme de PIB, et occuperait la place de 7e pollueur au monde. C’est l’équivalent d’un pays comme l’Allemagne, ce qui est loin d’être négligeable.
  • La sécurisation des infrastructures cyclables en concertation avec des associations spécialistes
  • Des investissements massifs dans le ferroviaire

Un schéma qui en dit long sur l’impact CO2 de l’avion :

Source : CO2 In the air / reseauactionclimat.org

Oumeima : Le Portugal en train

” Après avoir milité pour des mobilités plus durables et plus propres pendant toute une année, il était plus que temps de tester un long trajet en train. Et bam un festival à Porto, c’était l’occasion rêvée de profiter de mes vacances et mettre en pratique ce que je prêche tout au long de l’année. Voyager plus lentement ça pollue moins, on visite plus de villes et c’est confortable.

Après 12h de train, 1 arrêt pour une après-midi et une nuit à Madrid (l’occasion de manger des churros, quel bonheur!) pour l’aller et 15h de bus pour le retour. La conclusion reste la même : vive les vacances à terre ! Néanmoins, aujourd’hui les trains restent bien trop chers comparés à l’avion et les trains de nuit devraient être bien plus nombreux. Il est plus que temps de faire en sorte que les vacances en train permettent à tous.tes de s’y retrouver financièrement et en confort ! »

Rennes Porto : 

  • TGV : 7.06 kg CO2
  • Autocar : 51.5 kg CO2
  • Avion : 120 kg CO2

Vincent : La Bretagne en vélo

« Mon programme : voyager de Rennes à Brest en vélo en 12 jours, en longeant la côte sud de la Bretagne, avec étapes en camping et un retour en train le 13e jour ! Idéal pour débuter en beauté les vacances d’été ! Étant assez sportif mais n’ayant jamais fait de rando-vélo aussi longue, je me suis fixé un objectif raisonnable de 50km par jour soit 600km au total.

On en voit des choses sur 50 km : Des plages de sable blanc morbihannaises aux falaises abruptes du Crozon, j’en ai pris pleins les mirettes ! Le vélo c’est non seulement l’occasion de mieux apprécier son environnement, de profiter de chemins agréables (voies vertes, forêts, certains sentiers côtiers…), de garder la forme, de rencontrer des gens sur la route mais c’est aussi un moyen de transport totalement décarboné ! Et cela coûte également beaucoup moins cher que la voiture. Des vacances inoubliables, à peu de frais et écologiques !

Les côtes bretonnes sont plutôt bien fournies en pistes cyclables et je ne me suis globalement pas senti en danger. Mais il y a tout de même des zones à améliorer, notamment sur le secteur de Brest où j’ai pris peur à plusieurs reprises ! »

Rennes – Brest : (source : https://agirpourlatransition.ademe.fr/)

  • Train : 0,9 kgCO2e
  • Autocar : 8,56 kgCO2e
  • Voiture : 47 kgCO2e

Marwan : Traverser la France sur son deux roues

« Adepte du vélo depuis quelques années, je l’utilise quotidiennement mais j’essaie maintenant de le prendre pour partir un peu plus loin et plus longtemps. Pour l’été, j’ai donc choisi de rallier mes différents évènements programmés à vélo avec ma remorque. Depuis Rennes, j’ai rejoint Paris pour un festival via la Véloscénie avant de continuer vers le sud en suivant les cours d’eau (les montées avec la remorque, c’est pas facile…). J’alternais entre bivouac et visites du monde que je connaissais sur le tracé. En quelques semaines, j’ai pu atteindre mon objectif : Marseille et la Méditerranée où j’ai pu retrouver des ami.e.s pour profiter d’un long weekend avant de repartir. Pour le retour, j’ai triché un peu en faisant une bonne partie du trajet en train grâce à l’intercité Lyon-Nantes, qui vaut le détour pour voir du paysage un peu plus rapidement qu’à vélo. En bref, un peu de pluie au départ, quelques galères de remorque mais avant tout beaucoup de joie et de fierté d’avoir réussi à traverser la France à vélo, en rendant visite à des ami.e.s et en découvrant des contrées magnifiques, le tout avec une empreinte carbone faible. Je conseille à tous.tes d’essayer l’aventure ! »

Rennes – Marseille : (source : https://agirpourlatransition.ademe.fr/)

  • Train : 4,02 kgCO2e
  • Avion : 96,4 kgCO2e
  • Voiture : 203 kgCO2e

Peut-être que ces témoignages vous donneront des idées pour rallier vos futurs lieux de villégiature ? Nous retenons de cette expérience que dans un voyage ce n’est pas la destination qui compte mais toujours le chemin parcouru !

Alors si toi aussi tu veux te battre pour une mobilité durable dès maintenant, rejoins nous !


  • -

Les initiatives à découvrir au Village des Possibles 2022 !

Le samedi 1er octobre c’est le Village des Possibles à Rennes 🤩! Alimentation, agriculture, solidarité, environnement…. les acteurs et actrices de Rennes et alentour seront présent.es pour présenter leurs actions et comment iels construisent 🔨 un futur plus juste et durable 🌿
Retrouve chaque semaine une petite présentation des associations, porteur.ses de projets et collectifs qui seront présents lors du Village 🥳

Qui participe ?

  • Au Village des Possibles 2022, l'ALEC du Pays de Rennes vous attend
  • Alternatiba, qui organise la Fête des Possibles, en sera !
  • Retrouvez les Amap d'Armorique à la Fête des Possibles
  • Artisans du Monde sera au Village des Possibles 2022 à Rennes
  • Retrouvez Arzhella à la Fête des Possibles le 1er octobre 2022
  • A la Fête des Possibles 2022, à Rennes, rencontrez l'ASPAS
  • Au Village des Possibles, retrouvez ATTAC à Rennes
  • Au Village des Possibles le 1er octobre 2022, retrouvez Bebiomena
  • A Rennes, le 1er octobre 2022, retrouvez la Belle Déchette
  • Retrouvez Benevova au Village des Possibles de Rennes
  • BoBee & Cie est au programme de la Fête des Possibles à Rennes
  • Le 1er octobre 2022 à Rennes, venez rencontrer la Bonne Assiette
  • Au Village des Possibles à Rennes le 1er octobre, retrouvez Bretagne Cens
  • Bretagne contr e les fermes-usines, à la Fête des Possibles
  • A la Fête des Possibles 2022, retrouvez Cap'Arbres
  • Le CCFD Terre Solidaire sera au Village des Possibles 2022
  • Le Chien Tête en Bas, une association du Village des Possibles 2022
  • Les Cigales de Bretagne seront au Village des Possibles 2022 à Rennes
  • Au Village des Possibles, retrouvez Claire & Albane
  • Au Village des Possibles à Rennes, retrouvez le CLCV 35
  • A Rennes le 1er octobre 2022 retrouvez l'association La Cloche
  • Colère Liffré sera sur le Mail Mitterrand avec Alternatiba
  • Le Collectif Liège 35 sera à Rennes le 1er octobre 2022
  • Collectif de la Prévalaye, à Rennes à la Fête des Possibles
  • Soutien aux Victimes de Pesticides, un collectif à la Fête des Possibles 2022 à Rennes
  • Rencontre l'asso Les Cols Verts à la Fête des Possibles
  • A la Fête des Possibles, découvrez Comme un établi
  • Au Village des Possibles 2022, retrouvez DIDA
  • Droit au Logement, au Village des Possibles 2022
  • Le Week-end des Possibles 2022 accueille Eau et Rivières de Bretagne
  • Empreinte, au Village des Possibles 2022 à Rennes
  • Retrouvez Enercoop au Village des Possibles 2022
  • Energies du Pays du Rennes sera au Village des Possibles d'Alternatiba
  • Retrouvez Entourage au Village des Possibles 2022 à Rennes
  • Au Village des Possibles, retrouvez l'Equipière
  • L'Etabli des Mots sera au Village des Possibles à Rennes
  • Ethique sur l'Etiquette, le collectif vous attend au Village des Possibles
  • Extinction Rebellion vous attend, avec Alternatiba, à la Fête des Possibles
  • Au Village des Possibles, rretrouvez la Feuille d'Erable
  • France Nature Environnement vous attend au Village des Possibles 2022
  • A Rennes, le 1er octobre 2022, découvrez la Fresque du Climat
  • L'association Galléco sera au Village des Possibles 2022
  • Les Gamelles Pleines seront à la Fête des Possilbes
  • Les Glaneurs rennais seront sur le Mail Mitterrand le 1er octobre 2022
  • Incroyables comestibles à Rennes au Village des Possibles d'Alternatiba
  • Retrouvez INTI Energies Solidaires au Village des Possibles 2022
  • L'association Iskis sera au Village des Possibles de Rennes le 1er octobre 2022
  • A Rennes le 1er octobre 2022, rendez-vous avec le Jardin des mille pas
  • Rencontrez l'asso L214 à la Fête des Possibles le 1er octobre 2022
  • Retrouvez Là-Haut au Week-End des Possibles à Rennes
  • La Ligue des Droits de l'Homme sera à Rennes le 1er octobre 2022
  • Découvrez, au Village des Possibles 2022, la Maison de la Consommation et de l'Environnement
  • Sur le Mail Mitterrand à Rennes, retrouvez Meublez Main !
  • Retrouvez à la Fête des Possibles le Mouvement Citoyens Alternatifs
  • Retrouvez La Nature en Ville au Week-End des Possibles à Rennes
  • La Nef sera au Village des Possibles le 1er octobre 2022
  • NousToutes sera au Village des Possibles 2022
  • Nous voulons des coquelicots le 1er octobre 2022
  • Le 1er octobre 2022 à Rennes, rencontrez Oxfam
  • Pakadur sera à la Fête des Possibles 2022 d'Alternatiba
  • L'association Parasol sera à la Fête des Possibles de Rennes
  • Retrouvez la librairie Planète IO à la Fête des Possibles de Rennes
  • Retrouvez Quartier Armorique au Week-End des Possibles
  • Retrouvez R2R au Week-End des Possibles à Rennes
  • Rayons d'Action, à Rennes le 1er octobre 2022
  • Retrouvez le 1er octobre 2022 la Résistance Ecologique de Rennes
  • Réveille ta moëlle, une asso à la Fête des Possibles de Rennes
  • La Rustine de Beaulieu vous donne rendez-vous sur le Mail Mitterrand
  • A la Fête des Possibles de Rennes, le 1er octobre, retrouvez la Savonnerie Aubergine
  • Retrouvez la Savonnerie des Coquelicots à la Fête des Possibles à Rennes
  • L'association Sentience Rennes sera au Village des Possibles le 1er octobre 2022
  • Retrouvez sur le Mail Mitterrand les Shifters de Rennes
  • Au Village des Possibles, à Rennes le 1er octobre, il y aura SOS Méditerranée
  • Retrouvez les Soulèvements de la Terre à Rennes le 1er octobre 2022
  • A découvrir au Village des Possibles : le média Splann
  • Retrouvez TeleCoop à Rennes à la Fête des Possibles le 1er octobre 2022
  • Terre de Liens Bretagne au Week-End des Possibles 2022
  • Unis-Cité sera au Village des Possibles d'Alternatiba Rennes
  • Retrouvez l'association Utopia 56 à la Fête des Possibles de Rennes le 1er octobre 2022
  • A Rennes, la Fête des Possibles accueille la Vilaine, le 1er octobre 2022
  • Rendez-vous le 1er octobre 2022 avec Vert le Jardin
  • Voyage en Patrimoine à la Fête des Possibles de Rennes
  • Zero Waste sera à Rennes le 1er octobre 2022

Pour voir simplement les associations qui correspondent à la thématique qui t’intéresse le plus, n’hésite pas à répondre au quizz ici : shorturl.at/hisx6 !

ALEC DU PAYS DE RENNES

L’agence locale de l’énergie et du climat du Pays de Rennes est une association dont les adhérents sont des collectivités locales, des entreprises et des associations qui s’engagent sur un chemin de sobriété, d’efficacité énergétique et de développement des énergies renouvelables.

ALTERNATIBA (bien sûr !)

Ce Week-End des Possibles est la 5ème édition organisée par Alternatiba Rennes, pour promouvoir des initiatives concrètes en faveur de l’environnement et de la solidarité.

LES AMAP D’ARMORIQUE

Les Associations pour le Maintien d’une Agriculture Paysanne (AMAP) ont 3 objectifs : recréer du lien social entre citadin.es et agriculteur.rices, apporter une sécurité financière à des agriculteur.rices qui s’engagent dans une démarche d’agriculture durable, favoriser l’accès et l’éducation à une alimentation de qualité. Les Amap d’Ille-et-Vilaine et des Côtes-d’Armor seront au rendez-vous.

ARTISANS DU MONDE

Pionnière du commerce équitable, l’association Artisans du Monde prône des relations commerciales basées sur la confiance, la transparence, et la justice… et tient une boutique solidaire à Rennes.

ARZHELLA

Pour les jeunes et futur.es parents, Arzhella anime des ateliers et propose un accompagnement à l’hygiène naturelle infantile… ou comment élever ses enfants (quasiment) sans couches !

L’ASPAS

L’Association pour la Protection des Animaux Sauvages est née en 1980, et s’appelait alors “l’Union des victimes de la chasse et de ses nuisances”. C’est une association reconnue d’utilité publique, agréée pour la protection de la nature, qui ne demande (et ne reçoit) aucune subvention publique. Création de réserves, actions en justice, sensibilisation du public… voilà plus de 40 ans que l’association se bat pour le respect de la vie sauvage.

ATTAC RENNES

L’association dénonce le pouvoir pris par la finance sur les peuples et la nature. Le comité de Rennes poursuit une démarche d’éducation populaire, qui s’attache à aiguiser le sens critique, et combat le fatalisme en donnant des clés pour agir !

BEBIOMENA

Depuis un peu plus de 5 ans, l’entreprise rennaise Bebiomena accompagne les familles qui souhaitent utiliser les couches lavables à travers des ateliers, de la location et un peu de vente de couches neuves et d’occasion.

LA BELLE DECHETTE

La Belle Déchette est la première ressourcerie installée sur le territoire de Rennes Métropole, en 2017. Avec le souhait de contribuer à une société plus durable, elle donne une seconde vie à des objets, meubles et matériaux réutilisables, sensibilise et forme au réemploi et participe à la structuration du champ de l’économie circulaire, sociale et solidaire.

BENENOVA RENNES

La mission de Benenova ? Faciliter l’engagement citoyen en proposant, au sein des associations rennaises, des missions de bénévolat courtes, ponctuelles, collectives… et variées ! Les coups de main ponctuels peuvent devenir réguliers, au gré des envies et des disponibilités.

BOBEE & CIE

Derrière le nom de BoBee & Cie se cache une couturière créative qui confectionne, à l’orée de la forêt de Brocéliande, des articles durables pour tendre vers le zéro déchet : disques en coton, recouvre-plats, filtres, furoshiki… des emballages et d’autres objets qui signent la fin du “prêt-à-jeter” !

LA BONNE ASSIETTE

Depuis 1994, l’association rennaise La Bonne Assiette milite pour une réduction de notre empreinte écologique en modifiant nos modes de vie. Elle organise des ateliers de cuisine, des conférences, des sorties… pour permettre à tout.e un.e chacun.e de manger sain et réduire ses déchets.

BREIZH’I POTES

Breizh’i Potes, c’est l’association qui a lancé le supermarché coopératif et participatif Breizhicoop, à Rennes, pour des courses accessibles à toutes les bourses, qui soutiennent l’agriculture locale et respectent la nature. L’association permet aux coopératrices et coopérateurs, ainsi qu’à tou.tes les curieux.ses de se retrouver, se former, faire évoluer le supermarché ou lancer de nouvelles initiatives… et même chanter !

BRETAGNE CENS

L’objectif de Bretagne Cens est d’informer et de sensibiliser tous les publics au commerce équitable et à la consommation responsable, pour des conditions de travail décentes, des produits de qualité, et une nature préservée ! L’association promeut de nouvelles règles du jeu aussi bien pour les importations que pour des productions locales.

BRETAGNE CONTRE LES FERMES-USINES

Pour une agriculture paysanne et locale, le collectif Bretagne contre les fermes-usines dépose des recours juridiques, organise la désobéissance civile, mène des investigations et médiatise la lutte.

CAP’ARBRES

L’association Cap’Arbres a germé en 2014, dans le quartier du Blosne, à Rennes. Elle sensibilise à la protection de l’environnement par la pratique de la grimpe d’arbres, ouverte à toutes et tous, y compris en situation de handicap.

CCFD TERRE SOLIDAIRE

Le CCFD Terre Solidaire est une association de solidarité internationale qui soutient des collectifs et organisations partout dans le monde, et plaide auprès des pouvoirs publics pour la justice sociale et climatique.

LE CHIEN TETE EN BAS

Le Chien Tête en Bas, c’est un collectif rennais qui cherche à démocratiser le yoga, en rendant cette pratique accessible à toutes et tous, quels que soient l’âge, l’état de santé, les ressources…

LES CIGALES DE BRETAGNE

Les Cigales existent depuis les années 80. Elles ont été créées pour une gestion alternative et locale de l’épargne solidaire : ce sont des clubs d’investisseuses et d’investisseurs citoyen.nes qui mettent en commun une partie de leur épargne (environ 30€ par mois pendant 5 ans) pour participer au financement de projets locaux, et qui ont du sens ! Il en existe une trentaine dans la région, dont plusieurs à Rennes.

CLAIRE & ALBANE

Derrière ce nom, Claire & Albane, c’est une créatrice rennaise qui fabrique à la main des bijoux, à partir de chutes de cuir, de papier, de tissu ou autres matériaux recyclés !

LE CLCV 35

Consommation, Logement et Cadre de Vie : la CLCV d’Ille-et-Vilaine défend les intérêts des locataires, des copropriétaires, des usagers et des consommateur.rices. Au Village des Possibles, l’association apportera notamment des informations sur l’eau que nous buvons…

LA CLOCHE

A la Cloche, des rennaises et rennais, avec ou sans domicile, agissent ensemble contre la grande exclusion via la création de lien social et le changement de regard sur la vie à la rue. L’association anime notamment le réseau de commerces solidaires Le Carillon.

COLERE LIFFRE

Né en 2020, le Collectif Local pour l’Environement et la Résilience Ecologique lutte contre l’implantation d’une usine de viennoiseries surgelées de la société Bridor à Liffré, sur 21 hectares d’espaces naturels et agricoles.

LE COLLECTIF LIEGE 35

L’association rennaise collecte les bouchons de liège pour les transformer en isolant en vrac. Le bénéfice de la vente de cet isolant sert à financer des chantiers solidaires chez des personnes en précarité énergétique, pour améliorer le confort et la sécurité de leur habitat et diminuer leurs factures d’énergie…

LE COLLECTIF DE LA PREVALAYE

Le Collectif de la Prévalaye est un mouvement citoyen spontané et informel, qui a pour objectif de sauvegarder d’une urbanisation rampante le dernier espace naturel un peu sauvage, campagnard, de Rennes : la Prévalaye.

LE COLLECTIF DE SOUTIEN AUX VICTIMES DE PESTICIDES DANS L’OUEST

Comme son nom l’indique, ce collectif de l’Ouest de la France apporte son soutien aux personnes contaminées et à leurs familles, et milite pour une restriction drastique des pesticides.

LES COLS VERTS

L’objectif de l’association est d’accompagner la transition alimentaire et agricole du territoire rennais, tout en participant à la lutte contre le changement climatique et la précarité. Les Cols Verts, c’est : une micro-ferme urbaine pédagogique, une ferme périurbaine en maraîchage bio, un terrain dédié à la biodiversité et une mallette pédagogique à destination du grand public, de 3 à 99 ans.

COMME UN ETABLI

Un atelier partagé dans le nord de Rennes, ouvert à toutes et à tous ! Dans un grand hangar, Comme un établi propose au public et aux associations des machines, des outils, des cours de bricolage ou des conseils, pour créer des objets de décoration, travailler le bois, le textile, le métal…

DIDA : D’ICI OU D’AILLEURS

Une association qui cherche à faire des ponts entre les personnes exilées et les rennais.es. DIDA organise, avec les personnes “d’ici ou d’ailleurs”, des ateliers de français, des activités socio- culturelles ou sportives, une distribution alimentaire… Elle accueille toute personne qui souhaite se créer de nouvelles opportunités d’apprendre et d’échanger.

DROIT AU LOGEMENT 35

L’association Droit au Logement d’Ille-et-Vilaine (DAL 35) aide les personnes sans logement ou menacées d’expulsion à s’organiser pour interpeller les pouvoirs publics et faire valoir leur droit à un logement stable et décent.

EAU ET RIVIERES DE BRETAGNE

L’association régionale Eau et Rivières de Bretagne est dédiée à la protection de l’environnement et des consommateur.rices. Elle se bat depuis plus de 50 ans pour protéger la qualité de l’eau et des milieux aquatiques.

EMPREINTE

Pour un habitat respectueux de l’environnement, l’association Empreinte organise des formations et des chantiers participatifs, met à disposition de la documentation, une presse à briques de terre… et favorise les échanges entre porteur.ses de projets !

ENERCOOP

Enercoop est une coopérative d’électricité verte, locale et citoyenne, qui permet de se fournir en électricité 100% renouvelable, produite par plus de 300 producteurs locaux dont la moitié sont des projets citoyens et/ou des collectivités.

ENERGIES DU PAYS DE RENNES

L’association Energies du Pays de Rennes s’est créée en 2017 à partir d’un projet de centrale solaire photovoltaïque sur le toit d’une école à Rennes. Depuis, les idées et projets fourmillent !

ENTOURAGE

L’association Entourage a été créée pour apporter aux personnes en situation de précarité et/ou d’isolement les réseaux dont elles ont besoin pour rebondir. Ses missions : changer le regard de tou.tes, impliquer les voisin.es, favoriser la rencontre.

L’EQUIPIERE

L’Equipière est une ressourcerie spécialisée dans le réemploi de matériel sportif à Rennes. L’entreprise articule l’ensemble de ses activités autour de l’esprit d’aventure, du réemploi et de la solidarité pour rendre le sport et l’aventure accessible à toutes et tous.

L’ETABLI DES MOTS

L’Etabli des Mots, c’est la première et pour l’instant la seule librairie de quartier à Rennes, créée sous forme coopérative au Blosne. Généraliste, ouverte à toutes et tous, elle organise régulièrement des rencontres avec des auteur.rices.

ETHIQUE SUR L’ETIQUETTE

Pour le respect des droits humains dans les chaînes de production de nos vêtements, un collectif d’associations informe le public, milite pour une réglementation internationale et interpelle les marques. C’est le groupe local d’Ethique sur l’Etiquette en Ille-et-Vilaine.

EXTINCTION REBELLION

Extinction Rebellion (XR) est un collectif militant qui lutte contre le dérèglement climatique et l’effondrement écologique par la désobéissance civile. A Rennes, le collectif s’engage plus particulièrement contre les méfaits de l’agro-industrie en Bretagne.

LA FEUILLE D’ERABLE

Cette entreprise d’insertion rennaise collecte, trie et recycle les déchets des entreprises : papiers, cartons et bien d’autres choses… Ainsi, c’est de la Feuille d’Erable que dépend La Station pour le lavage de contenants et Auclair pour l’entretien des locaux. L’entreprise mène aussi des actions de sensibilisation à l’environnement.

FRANCE NATURE ENVIRONNEMENT

En Bretagne, la fédération France Nature Environnement rassemble 9 associations de protection de la nature et du vivant : devant les tribunaux s’il faut le faut, mais d’abord dans les esprits !

LA FRESQUE DU CLIMAT

La Fresque du Climat, c’est un atelier ludique, collaboratif et créatif pour sensibiliser au changement climatique, basé sur l’intelligence collective… et extrêmement pédagogique.

GALLECO

Le Galléco est une monnaie locale circulant à Rennes, Redon, Fougères et alentour. Cette monnaie citoyenne crée du lien entre les producteur.rices et les consommateur.rices autour d’un ensemble de valeurs : respect de l’humain et de la nature, mieux-vivre ensemble et transparence. Chaque échange en Galléco renforce l’économie et l’emploi de proximité car les entreprises du réseau privilégient les circuits courts.

GAMELLES PLEINES

L’association Gamelles pleines organise des maraudes, des distributions de croquettes, l’accès à des soins vétérinaires et plein d’autres choses pour aider les personnes en situation de précarité à prendre soin de leur animal de compagnie.

LES GLANEURS RENNAIS

Les Glaneurs Rennais, ce sont des bénévoles qui se relaient pour récupérer les invendus auprès des commerçant.es du Marché des Lices, et pour les redistribuer gracieusement à celles et ceux qui en ont besoin, en luttant contre le gaspillage alimentaire.

INCROYABLES COMESTIBLES

Incroyables Comestibles, c’est mouvement citoyen mondial qui crée des zones de gratuité potagères, aromatiques et fruitières… avec le soutien de “La Nature en Ville” dans la métropole rennaise.

INTI ENERGIES SOLIDAIRES

Dans les Andes et en Afrique, l’association nantaise de solidarité internationale INTI Energies Solidaires soutient l’adoption de modes de cuisson économes en énergie : fours solaires, marmites norvégiennes, séchoirs…

ISKIS

Une association qui défend la diversité des relations amoureuses, des orientations sexuelles, des identités de genre, des sexes, et qui lutte contre toutes les formes d’exclusion et de discrimination à l’encontre des personnes LGBTI+. Les membres d’Iskis tiennent des permanences d’information, animent des groupes de parole et des ciné-débats, organisent la Marche des Fiertés… rejoignez-les !

LE JARDIN DES MILLE PAS

A Rennes, le Jardin des 1000 pas est un jardin coopératif et pédagogique en agroécologie. L’association se donne pour missions : la réappropriation de son alimentation et de sa santé par les plantes, la promotion de l’agriculture paysanne et des pratiques agroécologiques, le développement des liens entre ville et campagne, et le respect de la biodiversité sans valeur utilitaire.

L214

L214 est une association née en 2008, qui s’est fait connaître en publiant de nombreuses enquêtes sur les conditions d’élevage, de transport et d’abattage des animaux considérés comme des marchandises. Lanceuse d’alerte, l’association s’emploie à faire reculer les pratiques les plus cruelles pour les animaux et à favoriser la transition vers une alimentation végétale.

LA-HAUT

Avec le projet Là-Haut, une équipe d’animateur.rices et pédagogues inventent des méthodes d’animation et des aventures collectives au sein des espaces naturels pour inciter tou.te un.e chacun.e à mieux respecter la nature.

LA LIGUE DES DROITS DE L’HOMME

La Ligue des Droits de l’Homme est une association généraliste qui dénonce les violences policières et les intrusions sécuritaires dans la vie personnelle, et défend les droits au travail, au logement, à un environnement sain, à la santé, à l’éducation. La section de Rennes est ouverte à toutes et tous.

LA MAISON DE LA CONSOMMATION ET DE L’ENVIRONNEMENT

Association unique en France, la Maison de la Consommation et de l’Environnement est une maison au service des citoyen.nes, un lieu ressource à Rennes pour vivre et consommer autrement.

MEUBLEZ MAIN

Avec Meublez Main, une menuisière-créatrice vous propose du mobilier sur-mesure en bois de récupération : des pièces uniques fabriquées près de Rennes… Elle organise aussi des stages et des ateliers ouverts à tou.tes !

MOUVEMENT CITOYENS ALTERNATIFS

Le Mouvement Citoyens Alternatifs, mobilisé contre les injustices et pour la participation de toutes et tous à une société plus fraternelle, lutte contre l’entre-soi…

LA NATURE EN VILLE

Dans le Pays de Rennes, l’association La Nature en Ville veille sur la biodiversité et les biens communs dans la métropole, de bien des manières : plantations, ateliers pédagogiques, veille citoyenne, résistance civile…

LA NEF

La Nef est une coopérative de finance éthique créée il y a plus de 30 ans pour proposer une alternative plus responsable et transparente dans le financement des entreprises, associations et collectivités. La coopérative finance plus de 350 projets par an, en lien avec la transition écologique et sociale. L’antenne de Rennes fête sa première année d’existence.

NOUS TOUTES 35

Ce collectif féministe, constitué de bénévoles, a pour objectif d’en finir avec les violences sexistes et sexuelles et le patriarcat. #NousToutes 35 prépare une grève générale féministe le 8 mars 2023. En serez-vous ?

NOUS VOULONS DES COQUELICOTS

Le collectif Nous voulons des coquelicots milite pour l’interdiction de l’utilisation des pesticides en agriculture… et un soutien des collectivités locales aux agriculteur.rices en conversion vers l’agriculture biologique.

OXFAM RENNES

OXFAM est une ONG internationale, qui lutte contre les inégalités et défend le pouvoir citoyen. Le groupe local de Rennes existe depuis 3 ans, et multiplie les initiatives. Il est ouvert à toutes celles et tous ceux que les inégalités révoltent et qui souhaitent agir à leur échelle pour la justice sociale et climatique.

PAKADUR

L’association Pakadur a pour mission de sortir du “tout-jetable”. En boîte le plat est son premier projet dans la métropole rennaise. Il consiste à mettre à disposition des commerces de la métropole des contenants en verre réutilisables pour la vente à emporter, dans n’importe quel commerce du réseau.

PARASOL

L’association Parasol, c’est avant un réseau d’entraide pour initier et faire vivre des projets d’habitat participatif à Rennes et dans le département d’Ille-et-Vilaine. L’association met en relation les porteurs et porteuses de projets, les groupes d’habitant.es, les institutions et professionnel.les intéressé.es !

PLANETE IO

La librairie Planète Io, à Rennes, est spécialisée en sciences humaines, essais politiques et théâtre, mais propose aussi de la littérature française et étrangère, de la poésie… et des rencontres avec les autrices ou les auteurs, ou entre lectrices et lecteurs, ainsi qu’une “minuscule galerie” à la programmation indépendante. De quoi rêver, échanger, réfléchir, et préparer d’autres possibles.

QUARTIER ARMORIQUE

Avec leur association Quartier Armorique, les habitant.es de ce nouveau quartier de Rennes mènent des projets collectifs pour protéger la nature en ville et favoriser la convivialité.

RESEAU DE RAVITAILLEMENT DES LUTTES DU PAYS RENNAIS (R2R)

Le Réseau de ravitaillement des luttes du Pays Rennais (R2R) permet aux collectifs qui nourrissent les ZAD, les squats et autres lieux de mobilisation citoyenne… de se coordonner et partager leurs moyens.

RAYONS D’ACTION

Après plusieurs “vélorutions”, l’association Rayons d’action est née en 2005 pour représenter les intérêts des vélocyclistes dans la métropole de Rennes et faciliter les déplacements à vélo.

RESISTANCE ECOLOGIQUE DE RENNES

Résistance Ecologique de Rennes (RER), c’est un collectif autonome qui défend une écologie révolutionnaire, anticapitaliste, décoloniale et féministe. Ses actions se déploient en interne (sport collectif, formations juridiques, réflexions sur le consentement…) et vis-à-vis du grand public : causeries et éducation populaire, soutien aux mobilisations locales…

REVEILLE TA MOELLE

L’association Réveille ta moëlle, basée à Rennes, participe à la promotion du don volontaire de moëlle osseuse en informant, sensibilisant et incitant les jeunes de 18 à 35 ans à s’inscrire sur le registre national des donneurs volontaires de moelle osseuse… dans une ambiance festive et musicale !

LA RUSTINE DE BEAULIEU

Au cœur du campus de Beaulieu, l’atelier d’auto-réparation de vélos La Rustine de Beaulieu est tenu par un groupe d’étudiant.es. On peut y réparer, ou apprendre à réparer soi-même sa bicyclette.

LA SAVONNERIE AUBERGINE

Une savonnerie artisanale en Brocéliande qui produit des savons, bien sûr, mais aussi des déodorants, dentifrices et autres shampoings solides, dans des emballages recyclables ou compostables ! Ces cosmétiques solides Nos cosmétiques naturels et biologiques sont fabriqués à partir de produits locaux (huile de chanvre, de colza, lavande…) ou transformés localement.

LA SAVONNERIE DES COQUELICOTS

Cette artisane savonnière du quartier des castors, à Rennes, travaille à la main des huiles et beurres végétaux et bio, de l’argile, des pétales de fleurs… pour prendre soin de soi, et de la planète ! Elle produit des savons, mais aussi des shampoings solides ou des huiles de massage sans ingrédients d’origine animale ni produits de synthèse. Venez la rencontrer à la Fête des Possibles !

SENTIENCE RENNES

Les animaux sont reconnus par la communauté scientifique comme des êtres sensibles et conscients, c’est-à-dire des êtres sentients. Pourtant, ils sont encore massivement exploités et tués.L’association étudiante Sentience a été créée pour promouvoir un nouveau rapport aux animaux, fondé sur la coopération plutôt que sur la domination.

LES SHIFTERS DE RENNES

Les Shifters sont des bénévoles aux profils, expériences et compétences très variés, qui se rejoignent pour chercher des solutions techniques et politiques à la crise climatique, et préparer la transition vers une économie “décarbonée”.

SOS MEDITERRANEE

SOS Méditerranée est une association civile européenne de sauvetage en mer. Elle a été créée au printemps 2015 grâce à la mobilisation de citoyennes et de citoyens résolu.es à agir face à la catastrophe humanitaire des naufrages en Méditerranée.

LES SOULEVEMENTS DE LA TERRE

Les Soulèvements de la Terre mettent en réseau les luttes locales pour protéger la terre contre les constructions et la bétonisation à tout-va, et contrer l’appétit de l’agro-industrie.

SPLANN

L’ONG bretonne Splann initie et accompagne des enquêtes au long cours sur l’environnement et l’agriculture dans la région. Elle considère l’information comme un bien public et ne dépend que des dons de particuliers.

TELECOOP

Un opérateur téléphonique pas comme les autres… Née en 2020, la coopérative TeleCoop permet à chacun.e de “reprendre la main” sur ses usages numériques, de réduire sa consommation et son empreinte écologique, tout en protégeant ses données personnelles. TeleCoop compte aujourd’hui près de 5000 abonné.es et plus de 700 sociétaires.

TERRE DE LIENS BRETAGNE

Préserver les terres agricoles, faciliter l’accès des paysan.nes à la terre et développer l’agriculture biologique, voilà les engagements qui mobilisent l’association Terre de Liens !

UNIS-CITE

L’association Unis-Cité milite pour un Service Civique de qualité pour toutes et tous, convaincue que cette mission de volontariat devrait faire partie du parcours de vie de tou.tes les jeunes. Elle se bat chaque jour pour (re)donner aux jeunes, dans leurs diversités, leur envie et pouvoir d’agir.

UTOPIA 56

Utopia 56 est une association de mobilisation citoyenne qui soutient les personnes exilées. A Rennes, les bénévoles se répartissent entre le pôle “terrain” (maraudes auprès des personnes à la rue et en grande précarité, collectes…), le pôle “mineurs” (accompagnement de jeunes en recours en minorité), le pôle “familles” (mise à l’abri d’urgence, soutien aux familles) et le pôle “communication” (informations sur les actions de l’association, plaidoyer…)

VERT LE JARDIN

Depuis 20 ans en Bretagne, l’association Vert le Jardin anime des ateliers et accompagne des projets collectifs de jardinage au naturel, maraîchage urbain, compostage, vergers, poulaillers, production de conserves, jardi-bricolage…

LA VILAINE

Revue rennaise de bande dessinée, La Vilaine réunit de nombreux·ses auteur·rice·s autour d’un projet collectif : un recueil d’histoires qui se déroulent à Rennes. Imprimée en Bretagne et diffusée par leurs soins, c’est un projet fait par les auteur·rice·s directement, hors du circuit de diffusion classique du livre…. une revue de BD en circuit court, qui paraît une fois par an.

VOYAGE EN PATRIMOINE

Une association de vulgarisation des sciences naturelles et humaines… Voyage en patrimoine organise bientôt, “dans le sillage des étoiles”, un tour de l’Atlantique à la voile à la rencontre de scientifiques, d’artisan.es et d’historien.nes. Une expédition à suivre grâce à un magazine (pour les enfants et les ados) et un blog.

ZERO WASTE

Zero Waste, ça veut dire zéro déchet, zéro gaspillage… et pour aider les habitant.es du Pays de Rennes à y arriver, le groupe local multiplie les initiatives !


  • -

Pourquoi nous avons retiré un panneau publicitaire illégal

Tags : 

Alors que le règlement local de publicité intercommunal (RLPi) a été adopté par le conseil métropolitain le jeudi 30 Juin 2022, nous nous sommes mobilisé·es en retirant un panneau publicitaire de 4m par 3m situé à Vezin-le-Coquet pour le déposer devant Rennes Métropole où a eu lieu le vote.

Cette action a été menée pour protester autant contre le manque d’ambition du nouveau règlement que contre l’absence de moyens mis en œuvre par la métropole pour faire respecter les lois qui régissent l’implantation des panneaux publicitaires. Les panneaux publicitaires illégaux sont légions sur la métropole du fait du manque de connaissance des règlements et de moyens de contrôle déployés. Pour que le RLPi (ou le code de l’environnement) soit réellement impactant, il faut garantir sa mise en œuvre effective. Or de nombreux dispositifs sont actuellement en infraction sans que les autorités compétentes (Maires ou Préfet) n’agissent.

Le panneau a été déposé devant l’hôtel de Rennes Métropole pour mettre les élu.es face à leurs responsabilités, qui, avec ce nouveau règlement auraient pu faire des choix bien plus ambitieux. Entre autre : arrêter les contrats de mobiliers urbains publicitaires, proscrire les écrans numériques publicitaires (comme cela a été voté à Lyon), encadrer davantage l’éclairage des publicités, interdire l’éclairage de vitrines commerciales et des enseignes publicitaires lumineuses dès la fermeture des magasins ou encore restreindre davantage la taille des enseignes scellées au sol.

Lors de la concertation préalable sur le nouveau projet de RLPi fin 2021, ainsi que lors de l’enquête publique en mars-avril 2022, nous avions démontré dans nos contributions que la publicité incite à la surconsommation et prône un idéal de vie polluant, qu’elle favorise les grandes entreprises au détriment du commerce local, et qu’elle génère une pollution intrinsèque, surtout lorsqu’elle est lumineuse et/ou numérique. Ce constat est partagé par la Convention citoyenne pour le climat qui avait développé un axe ambitieux sur la régulation de la publicité dans l’espace public et sur nos écrans.

Ainsi, la métropole pourrait dédier le mobilier urbain à l’affichage public et associatif et en développant celui-ci. En effet, les espaces d’affichages publics dédiés à l’information sur les manifestations publiques, évènements associatifs, élections HLM, vie locale… favorisent la cohésion sociale et le dynamisme culturel du territoire.


  • -

La Fête des Possibles, qu’est ce que c’est ?

logo fête des possibles national

La Fête des Possibles 2022 a pour objectif de rendre visibles toutes les initiatives citoyennes qui construisent une société plus durable, humaine et solidaire, et d’inviter toutes et tous à découvrir ces initiatives puis à agir.

L’ORGANISATION DE LA FÊTE DES POSSIBLES

La Fête des Possibles est un projet impulsé par le Collectif Transition Citoyenne (ou CTC), un collectif rassemblant 31 organisations œuvrant toute l’année pour une transition écologique, sociale et démocratique.

Le CTC porte également :

  • le projet du Pacte pour la Transition – Municipales, qui a pour objectif d’accompagner des centaines de collectifs locaux agissant pour la transition de leur commune, en interpellant les élus locaux, mais aussi en co-construisant avec celles et ceux-ci des territoires plus justes et plus durables ;
  • le projet du Pacte pour la Transition – Législatives, qui a pour but d’outiller toutes celles et ceux qui souhaitent se mobiliser dans le cadre des élections législatives.

Autour de la Fête des Possibles, s’est aussi créé un écosystème de dizaines d’Organisations des Possibles, des structures nationales qui agissent dans des domaines différents pour la construction d’une société juste et durable.

C’est à travers cette coopération et la mobilisation de leurs réseaux propres, que chaque année, des centaines de rendez-vous sont organisés sur la période de la Fête.

La Fête des Possibles est financée par le Collectif Transition Citoyenne grâce aux cotisations de ses membres, ainsi que le financement de la Fondation pour le Progrès de l’Homme et de la MAIF.

LES RENDEZ-VOUS POUR LA FÊTE DES POSSIBLES

Créatrices et créateurs de possibles, qu’il s’agisse d’individus, associations, collectivités, entreprises… peuvent organiser des rendez-vous pour la Fête des Possibles.
Toute l’année, ils agissent pour une société juste et durable, et peuvent vous en parler au mieux en Septembre.

Qu’ils cultivent la terre dans des jardins partagés, montent des projets d’énergies renouvelables citoyennes, s’investissent dans des associations de solidarité ou pour plus de démocratie directe dans leur commune, la coopération est aussi importante pour les créateurs de possibles. Tous les ans sont ainsi organisés des villages associatifs, festivals, projets communs qui réunissent 2, 3 ou des dizaines d’initiatives !

Mais la Fête des Possibles, ce sont aussi des formats très variés pour découvrir comment faire changer son territoire. Un atelier dans un jardin partagé, une visite de ferme avec une AMAP près de chez soi, une balade à vélo des lieux de la transition du coin, un rassemblement sur une place publique pour discuter du futur de son territoire, un atelier d’éco-construction dans une ressourcerie, un banquet végétarien participatif, une soirée projection/débat, un parcours pédagogique sur l’efficacité et la sobriété énergétiques… il y en a pour tous les goûts !

Le point commun : rendre visible les initiatives citoyennes pour un monde plus juste et durable, et permettre à toutes et tous d’agir près de chez eux.

Et à Rennes ?

Depuis 4 éditions déjà, le Village des Possibles a lieu à Rennes et rassemble toujours plus de créateurs et créatrices des possibles

L’édition 2022 !

Le weekend du 1er/2 octobre venez fêter les possibles ! Le samedi un village associatif avec de nombreuses initiatives locales, associations, collectifs qui se mobilisent sur plein de thématiques. En parallèle, des conférences et des ateliers auront lieu sur plusieurs espaces.
Le dimanche, c’est brunch des Possibles avec des producteurs.rices locaux qui vous régaleront et des animations auront lieu en parallèle.


  • -

Modification N°1 du PLUi : notre contribution à l’enquête publique

Tags : 

Du 25 mai 2022 au 23 juin 2022, la Métropole de Rennes mène une enquête publique autour de la modification du PLUi qu’elle souhaite engager. Vous trouverez ci-dessous notre contribution à cette enquête. .

Pour déposer votre propre contribution à l’enquête publique, cliquez ici.

Pour consulter notre contribution à la concertation préalable qui a eu lieu du 5 mai au 15 octobre 2021, cliquez ici


  • -

Rennes Métropole veut étendre une zone d’activités sur 12 hectares de terres agricoles à Noyal-Châtillon-sur-Seiche

Tags : 

Entre Noyal-Châtillon-sur-Vilaine et Rennes, à 5 minutes en vélo au sud de la rocade et jouxtant la N137, Rennes Métropole projette d’artificialiser une dizaine d’hectares de terres agricoles afin d’étendre la zone d’activités du HIL.

Ce projet de « HIL 3 » représente la troisième tranche d’un projet plus global comprenant les ZA Hil 1 et 2 construites respectivement en 1985 et 2007[1]. Ces dernières accueillent aujourd’hui une cinquantaine d’entreprises sur environ 40 hectares[2].

Rennes Métropole assure la maitrise d’ouvrage du projet, en lien avec la commune de Noyal-Châtillon-sur-Seiche, dont les élus socialistes soutiennent également le projet. En tout, c’est 15 hectares, dont 12 hectares de terres agricoles qui seront exploités pour installer au moins 34 entreprises et 126 places de parking[3]. D’après le collectif d’habitants Les Riverains du HIL, qui se positionne contre le projet, si ce dernier prend forme aussi longtemps après la ZAC HIL 2, c’est parce que les élu·es ont eu beaucoup de mal à remplir les lots proposés, et ont donc mis en suspens le projet de troisième tranche. Rien n’affirmerait que les élus trouveront rapidement acquéreur pour les lots proposés dans le cadre de la HIL 3. Ce projet paraît d’autant plus inutile, que les ZAC 1 et 2 semblent extrêmement peu densifiées : il n’est pas rare de croiser des cours entières non utilisées, parfois derrière les bâtiments des industriels, ou des entreprises qui utilisent à peine la moitié de leur lot (photos). Cette faible concentration est caractéristique des ZAC dont les lots ne sont pas pensés de manière optimisée. On peut également reprocher la  « mono-fonction », de ces zones qui ne servent à rien d’autre qu’à la production industrielle : très peu d’habitations, d’espaces culturelles ou d’activités diverses, les gens y viennent pour travailler et repartent, ce qui accentue encore les déplacements polluants en plus de consommer abusivement du foncier !

Le site est aujourd’hui majoritairement occupé par deux exploitations agricoles céréalières, quelques friches, un verger et des jardins potagers[4]. Il fait partie intégrante de la ceinture verte rennaise dont les élus se gargarisent et qu’iels prétendent protéger. Alors qu’il paraît de plus en plus évident que préserver nos terres nourricières locales est un impératif, nous sommes à nouveau confronté·es à un projet d’un siècle dernier qui vient les détruire.

Lors de l’enquête publique, l’avis de la MRAE a été assez dur, notamment au sujet de l’impact du projet sur l’écoulement de l’eau sur les terrains adjacents qui risquent de se retrouver inondés, surtout que des problèmes de débordement des fossés ont déjà été constatés !

Bien que développé dans le cadre d’une Zone d’Aménagement Concertée (ZAC), la concertation mise en place a été jugée extrêmement descendante, voir méprisante envers les habitants, d’après  le collectif des Riverains du Hill qui nous ont accueillis sur place. À cause du Covid, aucune réunion physique n’a été organisée, à la place, les réunions ont eu lieux sur Zoom. Les participants n’avaient pas le droit de parler et devaient poser des questions via le chat. Ces questions étaient vite écrasées par les « spécialistes » qui n’essayaient pas de co-construire un projet avec les habitants mais simplement de leur imposer le leur.

Ce projet, comment beaucoup d’autres (Via Silva, Le Chêne Morand, La Prévalaye…) sont symptomatiques du phénomène de métropolisation que nous subissons : une concentration absurde de l’économie, de l’emploi et des moyens de production autour d’un centre urbain, la métropole. Cette logique désert non seulement les territoires ruraux,  qui se retrouvent sous-dotés car moins « attractifs », mais également les habitant·es des métropoles eux·elles-mêmes qui se voient obligé·es d’habiter de plus en plus loin de leur lieu de travail, d’être dépendant·es du commerce extérieur pour se nourrir, de subir des embouteillages et une pollution qui s’accroissent, de voir la nature s’éloigner encore et encore… Cela fait également perdre de l’importance aux élus locaux au profit d’une métropole technocrate et imperméable qui ne leur laisse que peu de marge de manœuvre.

Le projet est aujourd’hui en attente d’une modification du PLUi qui empêche pour le moment son urbanisation (zone en 2AU). La modification N°1 en cours ne prévoit plus sa modification en zone urbanisable (1AU) suite à la concertation publique de fin 2021. Il est toutefois fort à parier que la prochaine modification proposera le changement de statut de la zone. Sur le dossier de concertation, le début des travaux était en tous cas prévus pour 2024…

Nous remercions Les Riverains du Hill pour nous avoir accueillis et faits découvrir ce projet. Ce collectif a monté un projet alternatif pour la zone du HIL 3 avec notamment une agricultrice la Confédération paysanne. Le projet prévoit en particulier une forêt nourricière, l’installation de maraîchère·ers et la création de mares.


[1] Dossier de concertation préalable au dossier de création de ZAC HIL 3, page 6  

[2] Ibis

[3] Ibis, page 19 et 26

[4] Ibis, page 10


  • -

Retour sur nos actions autour des législatives

Tags : 

Les 12 et 19 juin, on choisit nos député.es lors des élections législatives. Au regard de l’opportunité pour ces potentiels futurs élu·es d’impulser une réelle ambition écologique et sociale au niveau nationale, nous avons utilisé les (bien trop nombreux) espaces publicitaires de Rennes pour rappeler le rôle des député.es et l’importance de cette élection. Nous avons également complété les affiches électorales avec nos bilans des candidat·es des circonscriptions d’Ille et vilaine.

Parce que installer la justice climatique et sociale ça passe aussi par créer un environnement politique favorable à la rupture dont nous avons besoin ! Alors mobilisons-nous pour les élections législatives du 12 et 19 juin !


  • -

Table ronde le 16 juin sur l’artificialisation des terres avec ÉPOLAR, Eau et Rivières de Bretagne et la Confédération paysanne

Tags : 

Le jeudi 16 juin à 18h rassemblons-nous au Mail François Mitterrand pour discuter d’un phénomène préoccupant qui se déroule tout autour de nous : l’artificialisation de nos sols.

Que ce soit pour les couvrir de bitume, de béton ou de plastique, nos terres sont progressivement imperméabilisées et privées de leurs fonctions naturelles, au profit d’infrastructures dont l’utilité et la qualité sont souvent questionnables.

Quels sont les conséquences écologiques (et aussi économiques) d’un tel processus ? Quel modèle de société sert-il ? Pourquoi les élu·es, promoteurs·trices et particuliers·ières artificialisent-iels ? Existe-t-il des alternatives pour ces acteurs ? Comment ces projets, quand bien même ils ne font pas l’unanimité, sont-ils mis en place ? Que pouvons-nous faire, nous citoyen·nes, pour lutter contre ce mécanisme de destruction des terres ?

Pour répondre à ces questions, Alternatiba a invité trois intervenant·es qui aborderont chacun·e la question de l’artificialisation des sols sous un angle différent :

  • Elias Ganivet, doctorant en sciences de l’environnement, du collectif de scientifiques spécialisés dans la transition environnementale, ÉPOLAR
  • Pauline Pennober d’Eau et Rivières de Bretagne, une association agrée au titre de la protection de la nature, qui œuvre pour la restauration et la protection de la ressource en eau et des milieux aquatiques
  • Simon Lehuger, éleveur à Noyal sur Vilaine et membre du syndicat agricole Confédération paysanne

Plusieurs collectifs locaux seront également présents pour nous parler de leur lutte contre des projets d’artificialisation. Le public sera bien entendu encouragé à participer en posant ses propres questions.


Calendrier

<< Juil 2022 >>
lmmjvsd
27 28 29 30 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31

Pétition contre l’agrandissement de l’aéroport de Rennes

Je signe la pétition contre l'agrandissement de l'aéroport de Rennes! Lancée le 3 février 2020.

Lettre d’information

Envie de suivre l'aventure Alternatiba Rennes ? Laissez-nous votre adresse e-mail !